L'opposition en république démocratique allemande avant 1989 : une évolution singulière

Talbot-Fournier, Isabelle (2008). « L'opposition en république démocratique allemande avant 1989 : une évolution singulière » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La présente étude porte sur l'évolution de l'opposition en République démocratique allemande (RDA) avant 1989. Cette opposition s'est avérée singulière en raison de sa marginalité et de son désir de réformer le régime communiste de l'intérieur. Notre examen du phénomène contestataire est-allemand s'appuie d'abord sur la typologie des oppositions sous les régimes léninistes proposée par Christian Joppke. Cette typologie distingue trois types d'opposition : le révisionnisme, la dissidence et le nationalisme. Ce cadre d'analyse nous permet de constater que l'opposition est-allemande a été caractérisée par sa tendance révisionniste. Nous cherchons ensuite à connaître les facteurs qui permettent d'expliquer cette particularité de l'opposition ainsi que sa marginalité. Notre thèse stipule que ces spécificités sont dues à la situation particulière de la RDA, c'est-à-dire à ses particularités historiques, culturelles et géopolitiques. Cette thèse comporte quatre principaux axes. En premier lieu, il appert que l'opposition est demeurée fidèle à l'idéologie socialiste à cause du mythe fondateur antifasciste de l'État est-allemand. En second lieu, la délégitimation du nationalisme a fait en sorte que les opposants n'ont jamais pu utiliser un discours nationaliste contre le communisme. L'opposition s'en est, par conséquent, trouvée affaiblie. En troisième lieu, l'Église évangélique, qui a soutenu les groupes contestataires dans les années 1980, a fait également obstacle à l'émergence d'un mouvement contestataire plus large. Enfin, la situation géopolitique de la RDA, c'est-à-dire son statut de partie d'une nation divisée ayant comme vis-à-vis la République fédérale d'Allemagne (RFA), a eu un impact majeur sur la trajectoire de l'opposition en contribuant à sa marginalisation et au maintien de la tendance révisionniste. Nous appuyons notre thèse en décrivant et en analysant l'évolution de l'opposition jusqu'à la fin des années 1980. Les différents épisodes contestataires qui ont marqué l'histoire de la RDA sont ainsi examinés dans le but de mettre en lumière les particularités de l'opposition est-allemande. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : République démocratique allemande (RDA), Opposition, Révisionnisme, Dissidence, Régime communiste.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés: 1950-1999, Communisme, Opposition politique, Révisionnisme, Allemagne de l'Est
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 oct. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1076

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...