UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  La compréhension et le réemploi du vocabulaire suite à un enseignement par ordinateur à l'aide des définitions versus à l'aide des concordances

La compréhension et le réemploi du vocabulaire suite à un enseignement par ordinateur à l'aide des définitions versus à l'aide des concordances

Tchernigovskaïa, Marina (2008). « La compréhension et le réemploi du vocabulaire suite à un enseignement par ordinateur à l'aide des définitions versus à l'aide des concordances » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
3046Kb

Résumé

Les connaissances lexicales constituent la base de tout enseignement de langues secondes. Cet enseignement peut être administré d'une façon implicite (à travers la lecture abondante) ou d'une façon explicite (en fournissant des indices de sens). Quelles sont les façons les plus efficaces qui permettent d'augmenter le bagage lexical dans un temps relativement court? Dans le présent travail, nous avons comparé la compréhension et le réemploi du vocabulaire suite à l'enseignement de celui-ci à l'aide des définitions et à l'aide des concordances. De cette façon, le sens du mot pouvait être donné ou inféré à partir de plusieurs exemples d'utilisation du mot. Nous avons utilisé l'ordinateur qui a permis d'avoir des interfaces cliquables et un accès immédiat à l'information. Un groupe d'étudiants du niveau universitaire qui suivait un cours d'immersion a été exposé à ces deux types d'enseignement. Les mots ciblés ont été enseignés pendant une session universitaire dans un contexte d'un cours d'histoire. Nous avons comparé les résultats de compréhension et de réemploi de 20 mots suite à l'enseignement à l'aide des définitions avec les résultats de compréhension et de réemploi de 20 mots suite à l'enseignement à l'aide des concordances. L'interprétation des résultats nous a permis d'observer une tendance générale à de meilleurs résultats suite à l'enseignement à l'aide des concordances. Nous avons remarqué également que les apprenants débutants semblent progresser très rapidement à l'aide des concordances, tandis que les apprenants avancés arrivent généralement à de meilleurs résultats. De plus, les participants plus âgés semblent réussir mieux en ce qui a trait à l'inférence du sens à partir des concordances. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Acquisition des langues secondes, Vocabulaire, Explicite, Implicite, Concordances, Cooccurrence.

Type de document : Mémoire accepté
Directeur de thèse : Peters, Martine
Évaluation par des pairs : Oui
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés : Acquisition d'une langue seconde, Vocabulaire, Compréhension, Utilisation, Cooccurrence (Linguistique), Enseignement des langues, Apprentissage explicite, Apprentissage implicite
Unité d'appartenance : Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Code ID : 1155
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 20 oct. 2008
Dernière modification : 14 déc. 2010 11:46

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...