Transitions professionnelles et participation à l'éducation des adultes

Cloutier, Simon (2008). « Transitions professionnelles et participation à l'éducation des adultes » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La présente recherche vise à mieux comprendre la participation à l'éducation des adultes lors de l'expérience d'une transition professionnelle. Postulant qu'elles constituent des moments heuristiques dans les biographies éducatives, nous avons mené 35 entrevues semi dirigées avec des répondants d'un sondage national portant sur le travail et la formation continue, qui ont déclaré avoir vécu une transition professionnelle dans les cinq dernières années. À l'aide de ces matériaux quantitatifs et qualitatifs et d'une méthodologie inductive, nous avons tenté de saisir les représentations de la formation chez des individus de différentes conditions sociales et d'explorer les motifs de participation ou d'absence de participation à la formation lors d'une transition professionnelle. Le capital familial et social, l'âge, la capacité de piloter une transition professionnelle, la participation à la formation formelle et l'apprentissage informel ainsi que l'offre et la demande de formation sont abordés dans le cadre de notre recherche. Nos données révèlent quatre types de rapport à la formation liée au travail: la participation volontaire, l'expression d'une demande insatisfaite de formation, la participation obligée et le refus de participation. Au-delà des facteurs liés à la reproduction sociale et aux conditions de vie, le désengagement professionnel et l'expérience négative de formation sont généralement associés à un refus ou une absence de participation à la formation structurée. La représentation des bénéfices de la formation lors de participations volontaires est fréquemment liée au développement de réseaux professionnels, lesquels dans certains cas se substituent à une participation effective. L'attribution d'une valeur d'échange à la formation structurée est plus fréquente chez les individus faiblement scolarisés, la valeur d'usage de la formation est davantage reconnue par les individus ayant atteint un niveau de scolarité post-secondaire. L'amplitude des transitions et de la mobilité professionnelle suit généralement le niveau de scolarité, de même que l'intensité des apprentissages informels. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Éducation des adultes, Formation formelle, Apprentissage informel, Transitions professionnelles, Biographies éducatives, Expérience scolaire.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Doray, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Changement de carrière, Éducation des adultes, Inégalité sociale, Participation, Retour aux études
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 oct. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1176

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...