La négociation des normes masculines par les hommes en crise suicidaire

Roy, Philippe (2008). « La négociation des normes masculines par les hommes en crise suicidaire » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Dans tous les pays industrialisés, la mortalité par suicide est quatre fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes. Au Québec, depuis les années soixante-dix, le taux de suicide chez les hommes est en progression constante, alors que celui des femmes est demeuré stable durant la même période. Bien que les normes masculines aient été identifiées comme l'un des facteurs pouvant contribuer au plus grand nombre de suicides complétés chez les hommes, le rapport que ceux-ci entretiennent avec les normes masculines durant une crise suicidaire, demeure peu connu. Cette étude vise à explorer le processus par lequel les hommes qui traversent une crise suicidaire effectuent une « négociation » avec les normes de la masculinité. De manière plus précise, nous abordons les trois questions de recherche suivantes : (1) Comment les hommes en crise suicidaire décrivent-ils leur processus de crise suicidaire? (2) Comment les hommes en crise suicidaire décrivent-ils les normes et les stéréotypes masculins? (3) Quel rôle ces normes masculines jouent-elles dans le processus suicidaire? Neuf hommes (9), tous usagers du service d'hébergement d'une maison d'aide pour personnes suicidaires, ont été interviewés sur leurs différentes expériences en lien avec leur crise suicidaire et la demande d'aide. La recherche étant de nature exploratoire, une grille d'entrevue souple a été retenue et élaborée d'après une approche constructiviste inspirée de la théorie ancrée. Ce cadre permet une compréhension interprétative de la subjectivité des hommes qui ont traversé une crise suicidaire. Les hommes interviewés ont décrit leur processus de crise suicidaire en abordant chronologiquement les thèmes suivants: (1) l'expérience de problèmes personnels, (2) la dépression, (3) les idéations et les tentatives de suicide, (4) la demande d'aide pour une crise suicidaire. Cette dernière étape représente en fait l'interruption du processus de crise suicidaire. Les résultats suggèrent que toutes les étapes du processus de crise suicidaire sont caractérisées par la récurrence des expériences de déviance aux normes masculines et marquées par la honte et la stigmatisation. Le processus de légitimation de la demande d'aide s'effectue par le rejet de la légitimité des normes masculines. La socialisation masculine, à l'origine de la reproduction des rôles et des normes masculines, et la déviance à ces normes, sont des processus sociaux et donc macroscopiques, contre lesquels seul un processus individuel, ici la négociation du rapport aux normes masculines, a été apporté. Il s'agit donc d'une solution individuelle à une problématique sociale. Par ailleurs, cette étude met en lumière les effets dépressiogènes et suicidogènes de certaines expériences de demande d'aide, notamment en services psychiatriques. Ces observations soulèvent les dimensions sociales de la crise suicidaire, notamment en ce qui a trait au fait que les stéréotypes masculins, qui sont difficilement compatibles avec la demande d'aide en santé. Le changement de perception dont ont fait preuve les répondants concernant la demande d'aide permet de mieux comprendre le rôle des normes masculines dans cette démarche. Les conclusions soutiennent la poursuite de la recherche sur les pertes identitaires de genre (masculin et féminin) impliquées dans la problématique de la crise suicidaire et du parcours d'aide, tant chez les hommes que chez les femmes, en regard des normes de genre respectifs à chacun. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Masculinité, Suicide, Socioconstructivisme, Hommes, Santé mentale.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: DesRivières-Pigeon, Catherine
Mots-clés ou Sujets: Comportement suicidaire, Homme, Masculinité, Stéréotype sexuel, Suicide, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 oct. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1194

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...