Du désespoir au prêche : parcours ridicule d'un homme repentant : l'existentialisme chrétien chez Fédor Dostoïevski : lecture du Rêve d'un homme ridicule

Chevrette, Éric (2008). « Du désespoir au prêche : parcours ridicule d'un homme repentant : l'existentialisme chrétien chez Fédor Dostoïevski : lecture du Rêve d'un homme ridicule » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le présent mémoire propose de se pencher sur une nouvelle peu étudiée du romancier russe Fédor Dostoïevski, Le rêve d'un homme ridicule, publiée en 1877 soit quatre ans avant sa mort. Même si les théoriciens et critiques ont souvent passé ce récit sous silence, nous croyons fermement que cette nouvelle présente des aspects non-négligeables pour la compréhension des développements de l'oeuvre dostoïevskienne. Le personnage principal (lequel joue également le rôle de narrateur) y arbore en effet de nombreux traits de caractères qui représentent autant de figures phares de l'architecture romanesque de l'auteur: l'orgueil et la folie des grandeurs, mais aussi le besoin de l'autre et la soif de repentir. Ces différents traits de caractères ont certes été mis en scène dans ses grands romans, mais nulle part autant qu'ici se trouvent-ils aussi concentrés dans un seul personnage. Notre travail s'articulera autour des deux pôles que sont le désespoir (manifesté par l'orgueil et le nihilisme) et la béatification (présentée sous forme de prêche salvateur). Le passage de l'un à l'autre nous sera particulièrement intéressant, puisque malgré tous les changements montrés en apparence, l'homme ridicule demeure profondément le même, fidèle à sa vraie nature. Et cette transformation de la surface s'effectuera grâce à une prise en charge de son potentiel de parole -lui qui jadis se confinait à un mutisme quasi complet. Les oeuvres des philosophes Søren Kierkegaard et Friedrich Nietzsche seront particulièrement utiles dans l'élaboration de notre réflexion. Elles permettront en effet de donner une teneur théorique solide à notre analyse, le premier par son questionnement sur le désespoir et le second par sa conception du surhomme (et son pendant négatif le sous-homme). Ce sont là les deux points majeurs de la dualité qui habite le personnage. Nous tenterons essentiellement de montrer que, malgré tous ces changements apparents, celui-ci demeure ridicule. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Dostoïevski, Péché, Ridicule, Désespoir, Surhomme.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Villeneuve, Johanne
Mots-clés ou Sujets: Dostoyevsky Fyodor 1821-1881, Désespoir, Péché (Religion), Repentir, Raillerie
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 nov. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1251

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...