L'agriculture dans le paysage de la MRC du Rocher-Percé : analyse et perspectives

Baumgartner, Johanna (2008). « L'agriculture dans le paysage de la MRC du Rocher-Percé : analyse et perspectives » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en géographie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Le maintien d'une « petite agriculture » dynamique et différenciée apparaît comme une voie d'avenir prometteuse pour la Gaspésie. Pourtant, celle pratiquée dans la MRC du Rocher-Percé est à une période charnière de son évolution: se renouveler ou disparaître. Envahissement de la friche dans les parcelles agricoles, perte de patrimoine naturel et bâti puis perte des liens entre producteurs et consommateurs sont les enjeux qui ont motivé le projet de mise en valeur de l'espace rural de la MRC par la reconnaissance de la multifonctionnalité de son agriculture. Au sein de cette démarche, et pour réaliser un portrait global du territoire agricole en préalable à une intervention, notre contribution consiste à étudier l'impact de l'agriculture dans le paysage et à enquêter sur la perception qu'ont les résidants et les touristes de ces mêmes paysages, des rôles de l'agriculture et de son avenir dans la MRC. Au-delà du projet, le phénomène récent de revalorisation des campagnes et d'une agriculture « vivante » et respectueuse de l'environnement, ou multifonctionnelle, nous invite à mieux comprendre les liens, concrets et abstraits, qui s'établissent entre ces personnes et le territoire agricole, donc à mieux cerner leur territorialité. Nos résultats indiquent que, malgré le déclin de l'activité dans la MRC, une faible visibilité et des occasions de contact plutôt rares, l'agriculture est perçue très positivement. Cela dit, pour permettre à la collectivité et aux visiteurs une appropriation plus complète du territoire, c'est-à-dire une utilisation, une connaissance et une image renouvelées du territoire agricole et de l'agriculture, trois enjeux ont été identifiés: assurer la concertation entre les agriculteurs et les propriétaires de terres en friche, maximiser la visibilité de l'agriculture puis améliorer l'accès aux produits de l'agriculture locale. L'implantation de systèmes agroforestiers, associant les arbres et les cultures sur des parcelles agricoles ou défrichées, est l'une des premières interventions à être mise en oeuvre par le projet. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Gaspésie, Agriculture, Multifonctionnalité, Paysages, Territorialité, Agroforesterie.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bédard, Mario
Mots-clés ou Sujets: Agriculture, Développement agricole, Milieu rural, Multifonctionnalité (Agriculture), Paysage rural, Gaspésie (Région), Le Rocher-Percé (Québec : MRC)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de géographie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 nov. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1267

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...