Les comportements de résolution de problèmes et l'engagement émotionnel excessif chez les couples dans la prédiction de la sévérité du trouble panique avec agoraphobie et de son traitement

El-Baalbaki, Ghassan (2008). « Les comportements de résolution de problèmes et l'engagement émotionnel excessif chez les couples dans la prédiction de la sévérité du trouble panique avec agoraphobie et de son traitement » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Le trouble panique avec agoraphobie (TPA) touche près de 2 pour cent de la population annuellement. Plusieurs facteurs de risque sont répertoriés et parmi eux nous trouvons les stresseurs interpersonnels et particulièrement les problèmes conjugaux. Les traitements psychologiques et pharmacologiques ne sont pas toujours efficaces. Vingt-cinq pourcent des individus souffrant de trouble panique avec agoraphobie ne répondent pas aux antidépresseurs et 26 à 40 pour cent ne s'améliorent pas significativement suite à une thérapie cognitivo-comportementale. Dans l'objectif de mieux comprendre les facteurs conjugaux qui peuvent influencer l'évolution de ce trouble, la présente thèse explore les liens entre d'une part les patrons d'interaction conjugale observables dans une situation de résolution de problème et d'autre part la sévérité du TPA avant le traitement et la réponse au traitement psychologique. Les résultats des analyses tirées de l'observation de 65 couples dont l'un des conjoints est atteint de TPA, indiquent que la présence de patrons d'interaction négatifs, avant toute intervention psychothérapique, est liée à une symptomatologie plus sévère et qu'elle prédit une plus faible réponse au traitement psychologique. La présence de patrons d'interaction positifs est liée à une symptomatologie moins sévère, mais n'a pu prédire la réponse au traitement. Par ailleurs, on observe que l'amélioration de la symptomatologie après le traitement est liée à une détérioration des patrons d'interaction du conjoint sans TPA. Les résultats sont discutés dans les deux articles qui forment cette thèse. Un modèle théorique global de compréhension des patrons de comportements pathogènes et dyadiques des couples dont l'un des conjoints souffre de TPA est proposé au dernier chapitre du présent ouvrage. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Trouble panique, Agoraphobie, Relations conjugales, Relations interpersonnelles, Couples, Observations comportementales, Expression des émotions, Thérapie cognitive et comportementale, Entraînement à la communication et à la résolution de problèmes.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Mots-clés: Agoraphobie, Relation de couple, Trouble panique
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 déc. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:07
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1436

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...