L'adaptation des cadres expatriés à leur milieu de travail : le cas du Gabon

Bindamba Doumi, Gilles Idriss (2008). « L'adaptation des cadres expatriés à leur milieu de travail : le cas du Gabon » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Les bouleversements dans le monde des affaires ont favorisé la mobilité internationale de la main-d'oeuvre. Cet effervescence dans l'implantation de filiales à l'étranger a donné lieu a une problématique qui demeure toujours d'actualité: l'expatriation de cadres. Bien que la plupart de questions aient été explorées par la littérature la question de l'Afrique subsaharienne reste toute entière. Le mémoire que nous présenterons dans les sections suivantes vise à évaluer l'adaptation des cadres expatriés à leur nouvel environnement, principalement à leur milieu de travail dans un cadre spécifique, celui d'un pays d'Afrique Centrale: le Gabon. Ce pays demeure un environnement «non exploré» pour une recherche en rapport avec notre sujet de mémoire. Étant donné l'étendue de la problématique sur l'adaptation des expatriés, nous avons abordé, dans le cadre de cette recherche, les questions reliées aux facettes de l'adaptation à l'expatriation, à l'expérience internationale antérieure, à la formation interculturelle précédant le départ, aux facteurs qui influencent l'adaptation, aux stratégies d'adaptation des expatriés et à l'impact du conjoint et de la famille sur l'adaptation de l'expatrié. Les hypothèses retenues pour cette étude sont les suivantes, dans l'ordre: Les expatriés accompagnés de leur famille s'adaptent mieux à leur nouvel environnement (il comprend les trois facettes de l'adaptation) que les expatriés célibataires; le soutien des collègues a un effet positif sur l'adaptation au travail, chez l'ensemble des expatriés; l'autonomie dans le rôle influence positivement l'adaptation des expatriés au travail, peu importe le profil familial; la confiance en ses compétences est positivement reliée à l'adaptation à l'interaction de l'expatrié indépendamment de sa situation familiale; la confiance en ses compétences est positivement reliée à l'adaptation au travail de l'expatrié peut importe le profil familial; les difficultés vécues par le conjoint affectent négativement l'adaptation à l'interaction de l'expatrié accompagné; le soutien du conjoint affecte positivement l'adaptation générale de l'expatrié accompagné. Pour vérifier ces hypothèses nous avons utilisé le logiciel SPSS et entrepris les analyses de comparaison de moyenne, de corrélation et de régression multiple. Les résultats nous révèlent une légère différence au niveau de l'adaptation selon le profil familial. Les expatriés accompagnés de leur famille apparaissent comme ceux qui s'adaptent le mieux. Malgré des résultats qui confirment la tendance de la majorité des chercheurs sur la question, une étude avec un échantillon plus large donnerait de meilleurs résultats. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Expatriation, Expatriés, Adaptation, Famille, Conjoint, Employés internationaux.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bernard, Prosper
Mots-clés ou Sujets: Adaptation psychologique, Attitude, Cadre (Personnel), Emploi à l'étranger, Milieu de travail, Relation travail-famille, Travailleur étranger, Gabon
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 déc. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:07
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1443

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...