Lecture gigogne. Mirage et autoréflexivité dans "The eye" et "The defense" de Vladimir Nabokov

Groleau, Catherine Eve (2005). « Lecture gigogne. Mirage et autoréflexivité dans "The eye" et "The defense" de Vladimir Nabokov » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (882kB)

Résumé

Certains textes littéraires plongent leur lecteur dans une profonde incompréhension. Plusieurs de ces textes demandent un mode d’emploi afin d’élucider leur complexité. Les romans de Vladimir Nabokov s’inscrivent dans ce genre de texte demandant au lecteur un travail d’interprétation complexe. Nous tâcherons à travers trois perspectives de lecture s’emboîtant l’une dans l’autre de venir à bout des difficultés que posent deux de ses romans, The Eye et The Defense, et nous les interrogerons relativement à leur esthétique romanesque particulière, la métafiction, à leurs personnages, et à la lecture en découlant. Le premier chapitre s’attache plus particulièrement à la conception de la littérature selon Nabokov. Nous soutirons des essais théoriques et des analyses littéraires effectuées par l’auteur des éléments de son esthétique, éclairant par conséquent ses propres choix romanesques. Le deuxième chapitre s’attache à comprendre plus spécialement les modalités d’apparition et d’interprétation des deux personnages principaux des romans étudiés, à partir de notions telles que la focalisation, la polyphonie et le dialogisme, et nous nous y arrêtons plus précisément à la question de leurs dimensions à partir de la théorie du personnage proposée par James Phelan. Cette théorie permet de mettre en lumière les aspects non-réaliste et synthétique des personnages étudiés. La question que nous posons au troisième chapitre concerne cette fois la dimension autoréflexive et métafictionnelle des romans de Nabokov. On y décrit diverses stratégies auctoriales qui insistent sur le caractère synthétique et artificiel de la fiction. Nous y analysons de façon plus importante la parodie de la forme policière et du jeu dans nos deux œuvres.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Cette version numérique du mémoire a été préparée par l'auteure et déposée avec son autorisation.
Mots-clés ou Sujets: Vladimir Nabokov, métafiction, autoréflexivité
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Marc Couture
Date de dépôt: 23 déc. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:07
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1510

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...