Corps noir et intersubjectivité chez Beyala, Gordimer et Morrison

Jean-Louis, Lorrie (2008). « Corps noir et intersubjectivité chez Beyala, Gordimer et Morrison » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Cette étude porte sur le corps noir et l'intersubjectivité dans Ceux de July de Nadine Gordimer (1981), Tar Baby de Toni Morrison (1981) et Tu t'appelleras Tanga de Calixthe Beyala (1988). Dans chacun des récits, la représentation du corps noir est le pivot des relations qui unit les personnages noirs et blancs. L'évolution des différentes trames narratives dépend de la réinscription permanente de la figure du Noir dans les rapports intersubjectifs entre les Noirs et Blancs. Le premier objectif de ce mémoire de maîtrise est donc d'exposer la mise en scène littéraire de cette figure, avant tout, discursive, à travers les déplacements poétiques qu'effectue chacune des auteures. Cette analyse se fait principalement à partir de trois approches: organique, narratologique et sémiologique. Elle met aussi à contribution certaines notions relatives à la subjectivité dans l'énonciation. D'une part, cette analyse illustre les moyens par lesquels les personnages parviennent à construire des dichotomies qui, de prime abord, sont présentées comme étant indépassables à travers une série d'espaces où les différences sont démultipliées. D'autre part, ce travail de mémoire cherche à rendre compte de la nature intimement fictionnelle et sociale des corps, tout en démontrant une différence notoire de l'articulation du corps noir constamment chargé d'un « poids » métaphorique péjoratif qui efface le sujet. À travers leur écriture, les trois auteures parviennent à mettre en évidence les lieux communs de la représentation du corps noir, tout en réinscrivant ces derniers dans une polysémie déroutante et éclairante sur les communautés de sens qui enferment ou qui ouvrent les sujets sur eux-mêmes et sur les autres. En ce sens, les trois microcosmes déconstruisent -chacun dans son contexte respectif -la représentation du Noir. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Figure du Noir, Corporéité, Intersubjectivité, Stéréotype, Altérité, Roman, Mythe.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Bazie, Isaacbazie.isaac@uqam.ca
Mots-clés: Beyala Calixthe 1961-, Gordimer Nadine 1923-, Morrison Toni 1931-, Altérité, Stéréotype, Intersubjectivité, Corps humain, Noir (Race), Image du corps, Thème littéraire
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 déc. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:07
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1531

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...