UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Intervalles ; suivi de, l'émergence du sens. La multiplicité dans la brièveté fantastique

Intervalles ; suivi de, l'émergence du sens. La multiplicité dans la brièveté fantastique

Dallaire, Denis (2008). « Intervalles ; suivi de, l'émergence du sens. La multiplicité dans la brièveté fantastique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
1843Kb

Résumé

Ce mémoire se divise en un volet créatif et un volet réflexif. Intervalles Le volet créatif présente un recueil de nouvelles fantastiques de formats, de styles et d'approche variables. L'expérimentation générique et l'exploration thématique y sont privilégiées. Il est par exemple tenté, l'espace d'un intervalle, de faire passer le fantastique par l'humour. Dans Prélude, Elle et Lui, en évocation générique, se séparent. Dans les récits suivants, les personnages masculins, désemparés face à leur représentation ambiguë, seront entraînés dans des voyagements entre réel et au-delà. Ainsi, Chris ne se reconnaît pas dans le miroir; Simon perçoit l'ombre de son prédécesseur disparu; un autre, lui, se projette dans sa haie de cèdre; Jean ne supporte plus l'image de son frère; Valentin usurpe son identité pour devenir un écrivain reconnu; Mario se lit dans l'oeuvre d'un autre; François voit son reflet dans les yeux d'une femme. Dans Postlude, qui referme la boucle du recueil, un Lui moribond, aussi en évocation générique, se remémore des images d'autres temps. L'émergence du sens. La multiplicité dans la brièveté fantastique Les enjeux de cette réflexion fragmentaire et posturale, suscitée par l'expérience d'écriture dans le registre de la nouvelle fantastique, tournent autour d'une volonté de comprendre le genre par sa capacité à scruter des obsessions personnelles. L'objet de cette réflexion s'oriente donc sur la pratique d'une forme de fantastique de l'inexpliqué et à son pouvoir d'engendrement de sens. Le fantastiqueur est ainsi compris par sa capacité de tourner sa démarche vers l'inexpliqué, aiguillé par la finitude actuelle du savoir. Cet inexpliqué est donc abordé en tant qu'espace favorable à la mise en scène de schèmes obsédants -comme la mort, le temps cyclique, etc. L'émergence du sens aborde également les questions suivantes, en lien avec le fantastique: le double, l'humour, la monstration, la faculté imageante du lecteur, de même que le fantastique comme visualisation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Nouvelle, Fantastique, Double, Monstration, Sens.

Type de document : Mémoire accepté
Directeur de thèse : Carpentier, André
Évaluation par des pairs : Oui
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés : Littérature fantastique, Nouvelle (Genre littéraire), Double (Littérature), Sens
Unité d'appartenance : Faculté des arts > Département d'études littéraires
Code ID : 1556
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 06 janv. 2009
Dernière modification : 10 déc. 2010 16:26

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...