Agression sexuelle et difficultés d'adaptation scolaire : analyse des facteurs psycho-sociaux et identification de profils d'adaptation

Daignault, Isabelle (2008). « Agression sexuelle et difficultés d'adaptation scolaire : analyse des facteurs psycho-sociaux et identification de profils d'adaptation » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

L'agression sexuelle (AS) pendant l'enfance ainsi que son dévoilement sont souvent des épreuves déstabilisantes à l'origine de nombreuses répercussions pour l'enfant et sa famille. Cette thèse fait valoir la contribution substantielle que l'environnement familial, scolaire et social peut apporter pour aider l'enfant et sa famille à surmonter ces répercussions. Elle focalise sur le milieu scolaire en raison de sa contribution importante dans le développement à court et à long terme des enfants. Les objectifs visés sont d'abord de documenter la présence de difficultés d'adaptation en milieu scolaire chez des jeunes filles agressées sexuellement et ensuite, d'analyser l'influence de facteurs contextuels, personnels et familiaux sur leurs' différents niveaux et profils d'adaptation. Le concept d'adaptation scolaire se réfère à quatre indices de mesure: les habiletés cognitives, la réussite scolaire, l'adaptation sociale (rejet et retrait) et les comportements extériorisés. L'introduction de la thèse résume l'état des connaissances sur l'AS pendant l'enfance ainsi que les répercussions sur le plan psychologique, sur la réussite scolaire et sur le comportement social des victimes. Elle présente ensuite les principaux facteurs susceptibles d'influencer l'adaptation scolaire à la suite du dévoilement de l'AS. Le chapitre l présente les résultats d'une étude, effectuée en deux temps de mesure, auprès de 50 jeunes filles âgées de 7 à 12 ans. Au-delà des facteurs communément associés à l'adaptation scolaire, cette étude identifie d'autres facteurs probants, mesurés lors du dévoilement de l'AS, qui exercent une influence sur le comportement social, les habiletés cognitives et la réussite scolaire des enfants un an plus tard. Dès le dévoilement, les résultats révèlent qu'environ la moitié des jeunes filles présentent des difficultés importantes soit d'ordre social, ou de nature cognitive, ou scolaire et que le tiers des participants présente des difficultés sévères, en particulier sur le plan cognitif. Un an plus tard, lorsque l'ensemble des participants est considéré, les résultats ne démontrent pas de changement significatif. Une analyse des résultats individuels indique toutefois que, selon l'évaluation des parents ainsi que celle des enseignants, les capacités fonctionnelles des jeunes filles se détériorent dans 30% à 44% des cas. Les résultats de l'étude confirment aussi que certains des éléments psychosociaux identifiés constituent des facteurs de risque qui influencent l'adaptation scolaire des jeunes filles: la sévérité et la durée de l'AS, la présence d'autres formes de victimisation, les symptômes de dissociation et les difficultés d'ordre cognitif. Des facteurs de protection ont aussi été identifiés, tels que l'usage de stratégies d'approche, le jeune âge de l'enfant et sa participation à des activités parascolaires structurées. Les résultats mettent en lumière la pertinence d'offrir rapidement une intervention, puisque plusieurs facteurs permettent d'identifier les enfants les plus à risque dès le dévoilement. Le chapitre II porte plus spécifiquement sur l'hétérogénéité des profils des enfants agressés sexuellement. Il explore la présence de profils d'adaptation scolaire à la suite du dévoilement de l'AS et identifie les facteurs sociaux et environnementaux qui distinguent ces profils. Les résultats de cette étude, réalisée auprès de 100 jeunes filles âgées de 7-12 ans, révèlent la présence de quatre profils d'adaptation nommés « Résilient », « Académique-spécifique », « Polyclinique » et « Extériorisé/isolé ». Ces profils forment des regroupements qui se distinguent en particulier par le nombre de sphères fonctionnelles affectées à la suite du dévoilement et en fonction des variables contextuelles, personnelles et familiales qui caractérisent l'environnement de chacun des profils. On observe que le nombre de domaines, établis par les indices de mesure de l'adaptation scolaire, dans lesquels les jeunes filles présentent des difficultés à l'école, est proportionnel au nombre de facteurs de risque auxquels elles sont exposées. Les résultats font ressortir les avantages d'adapter les différentes modalités d'interventions aux besoins spécifiques des enfants. L'identification des facteurs scolaires et environnementaux, qui distinguent les différents groupes, permet en effet de proposer des cibles d'intervention pour chacun des profils. En conclusion, les résultats de l'ensemble de cette étude démontrent que plusieurs enfants victimes d'AS, allant jusqu'à 50% de l'échantillon, présentent des difficultés importantes d'adaptation à l'école. La recherche n'a pas permis de démontrer de lien de causalité direct entre l'AS et ces difficultés. Elle a toutefois fait ressortir l'importance de considérer l'adaptation scolaire des jeunes filles victimes d'AS parmi les priorités d'intervention. Les résultats illustrent donc des besoins en prévention, en évaluation, en intervention psychosociale et sur le plan du traitement. Un traitement mieux adapté aux profils identifiés pourrait limiter les répercussions de l'AS sur le développement à long terme des enfants. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Agression sexuelle, Adaptation scolaire, Fonctionnement social, Réussite scolaire, Habiletés cognitives.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Hébert, Martinehebert.m@uqam.ca
Mots-clés: Aptitude cognitive, Comportement social, Difficulté d'adaptation, École, Enfant victime d'abus sexuel, Fillette, Impact psychologique, Réussite scolaire
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 janv. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1615

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...