Communiqués de presse et influence sur les récepteurs : étude de cas sur le secteur de l'exploration minière au Québec

Boisjoli, France (2008). « Communiqués de presse et influence sur les récepteurs : étude de cas sur le secteur de l'exploration minière au Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Le bien-fondé de ce projet de recherche réside dans le fait que peu d'études ont été réalisées concernant l'influence de l'information financière sur les investisseurs, et que la plupart d'entre elles ont été effectuées aux États-Unis. Dans notre projet, nous allons donc tenter de relever ce défi, spécifiquement pour les entreprises québécoises de langue française. Nous avons retenu comme hypothèse de départ que la diffusion de l'information financière, par l'intermédiaire des communiqués de presse, pour les entreprises de l'exploration minière au Québec qui publient en français, influe sur le comportement des investisseurs. Pour ce faire, nous avons retenu la position de quatre auteurs, soit Dagenais (1997), Grunig et Hunt (1984), Fama (1965) et Blumler et Katz (1974), qui présentent respectivement des théories sur le communiqué de presse, les relations publiques, l'efficience des marchés et les récepteurs. Afin de confirmer l'hypothèse de départ, nous avons, d'une part, utilisé l'analyse de contenu de presse grâce à l'approche créée par Lise Chartier. Et d'autre part, nous nous sommes inspirés à la base de Sharpe (1964), Treynor (1961,1962) et Lintner (1965), qui ont développé la théorie du CAPM (Capital Asset Pricing Model), ainsi que des études événementielles (Campbell et Mackinlay 1997) introduites par Dolley en 1933, pour effectuer l'analyse financière. Puis, nous avons procédé à une analyse croisée des résultats de l'analyse de contenu et des résultats financiers. Finalement, les résultats de l'analyse croisée des résultats de l'analyse de contenu et des résultats financiers ne nous ont pas permis de tirer des conclusions confirmant sans aucun doute notre hypothèse de départ. De ces résultats, nous avons pu tirer deux grands constats: les entreprises observées utilisent le modèle d'information au public élaboré par Grunig et Hunt (1984) et aucune des entreprises observées n'a de relationniste ou de Service de relations publiques pour assurer leur fonction de communication favorisant une politique de responsabilité sociale. Nous croyons, d'après les résultats de ce projet de recherche, qu'une telle fonction intégrée à la gestion des entreprises favoriserait l'émergence d'une compréhension mutuelle avec leurs publics, contribuant à vulgariser l'information financière, de manière à mieux répondre aux besoins d'information et de compréhension des investisseurs face aux réalités complexes de ce secteur de l'exploration minière au Québec. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Relations publiques, Communiqué de presse, Réception active, Finance, Industrie minière.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Maisonneuve, Danielle
Mots-clés ou Sujets: Communiqué de presse, Relations publiques, Industrie minière, Investisseur, Finance, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 févr. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1742

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...