Rôle du système computationnel et forme phonétique en acquisition de l'anglais L3 : sujet nul et mouvement verbal dans l'interlangue d'apprenants arabo-francophones

Hermas, Abdelkader (2008). « Rôle du système computationnel et forme phonétique en acquisition de l'anglais L3 : sujet nul et mouvement verbal dans l'interlangue d'apprenants arabo-francophones » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

L'approche générative dans le domaine de l'acquisition des langues secondes (L2) a abouti à plusieurs conclusions et a soulevé diverses interrogations. L'acquisition des traits formels constitue le sujet d'actualité. La présente recherche vérifie l'étendue des conclusions et hypothèses avancées dans les recherches sur les langues secondes en se penchant sur le cas de l'acquisition d'une troisième langue (L3), à savoir l'anglais L3. Les apprenants cibles sont des adultes bilingues arabo-francophones dont l'influence de la langue native (L1) n'a pas été considérée précédemment, en particulier l'arabe marocain. Les objectifs de cette recherche sont tripartites: d'abord vérifier le rôle de deux modules de la faculté du langage autres que le lexique, notamment les composantes syntaxique (CHL) et post-syntaxique (PF) dans le processus de l'acquisition de la L3, ensuite étudier la contribution respective de la L1 et de la L2 à l'état initial de la L3 et enfin vérifier si l'état final des apprenants de la L3 converge ou diverge par rapport au savoir des locuteurs natifs. Pour ce faire, deux paramètres sont ciblés. Le déplacement verbal représenté par le placement de l'adverbe et de la négation phrastique ainsi que le sujet nul illustré par l'inversion verbe-sujet aux phrases déclaratives, la réalisation lexicale de l'explétif et le déplacement du DP enchâssé dans les constructions à montée. La partie théorique présente la version du programme minimaliste adoptée dans l'étude. Elle fait également le survol des théories génératives en acquisition des L2 et résume des travaux considérés importants dans le domaine de l'acquisition des L3. Finalement, elle aborde l'analyse syntaxique contrastive des structures cibles dans les trois langues impliquées. La partie méthodologique fait l'analyse de données empiriques pertinentes aux structures ciblées en français L2 et en anglais L3. Notre échantillon expérimental est composé d'adultes bilingues arabo-francophones apprenant l'anglais L3 en contexte formel au Maroc. Ils sont répartis en deux groupes, débutant et avancé, représentant respectivement l'état initial et (quasi-)final de la grammaire de la L3. Pour des fins de comparaison, deux groupes contrôles de locuteurs natifs du français et de l'anglais sont inclus. La batterie de tests expérimentaux inclut deux tâches expérimentales -un test de jugement d'acceptabilité à échelle quaternaire et un test de préférence à trois choix. Il y a une version française et une autre anglaise. Les tâches sont présentées en format électronique grâce au logiciel Léa. Deux variables indépendantes sont en jeu -la langue source du transfert grammatical (l'arabe L1 ou le français L2) et le niveau de la compétence des apprenants en L3. La variable dépendante est la précision grammaticale mesuré en nombre de réponses correctes. En ce qui concerne le premier objectif, il est démontré que les modules syntaxique CHL et (morpho-) phonologique PF jouent un rôle crucial dans l'aboutissement du processus de l'acquisition. Leur fonctionnement au mode L1 fait de fausses analyses de l'input cible de la L3. Ainsi le concept de réajustement paramétrique se trouve redéfini pour impliquer l'ensemble des modules de l'appareil de la faculté du langage. Deuxièmement, il est mis en évidence que l'état initial de l'anglais L3 est constitué exclusivement de l'état final de la langue arabe native indépendamment de toute proximité (psycho)-typologique entre les trois langues impliquées. Le processus de l'acquisition de la L3 est une répétition de celui de la L2 dans la mesure où la L1 constitue leur dénominateur commun. Parallèlement, ces deux processus sont indépendants l'un de l'autre. Troisièmement, il est soutenu que l'état final de la L3 à l'égard des propriétés constituant les paramètres du mouvement verbal et du sujet nul converge avec le savoir des natifs anglophones. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Acquisition, Morphosyntaxe, Minimalisme, L3, Arabe L1, Français L2, Anglais L3.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Labelle, Marie
Mots-clés ou Sujets: Acquisition d'une langue seconde, Anglais (Langue), Syntaxe, Morphosyntaxe, Théorie minimaliste, Francophone, Arabe (Langue), Français (Langue), Langue maternelle, Langue seconde
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 févr. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1743

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...