L'effet des antécédents familiaux, du revenu et des résultats de tests sur la participation aux études postsecondaires : résultats pour les jeunes de 18 à 21 ans de l'ELNEJ

Groux, David (2008). « L'effet des antécédents familiaux, du revenu et des résultats de tests sur la participation aux études postsecondaires : résultats pour les jeunes de 18 à 21 ans de l'ELNEJ » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Ce mémoire exploite pour la première fois la très riche et très complète Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes afin d'analyser la participation aux études postsecondaires. Au cycle 6 de l'ELNEJ, 2,982 jeunes sont âgés entre 18 et 21 ans, parmi lesquels 77% ont obtenu leur diplôme d'études secondaires. 80% de ces diplômés peuvent être observés comme participant aux études postsecondaires (collège ou université). La grande majorité de ces jeunes et leurs familles ont été suivis par l'ELNEJ lors des cycles 1 à 5 (pour les jeunes de moins de 18 ans). Nous utilisons l'information collectée lors des années précédentes (par exemple: le type de famille, le revenu familial, les résultats à des tests de mathématiques et de lecture, l'état de santé ainsi que les scores de comportement de l'enfant et de fonctionnement familial) pour étudier les facteurs ayant la plus grande influence sur la participation aux études postsecondaires. Différentes approches ont été utilisées afin de modéliser les choix d'éducation. Dans un premier temps nous utilisons un modèle linéaire (moindres carrés ordinaires) afin de déterminer les variables explicatives pertinentes pour obtenir des résultats significatifs et robustes. La spécification choisie est ensuite estimée dans un Logit multinomial où les répondants sont observés dans quatre états: décrocheurs du secondaire, étudiants au secondaire, diplômés du secondaire non-participants aux études postsecondaires et participants aux études postsecondaires. Nous désagrégeons ensuite les études postsecondaires en niveau collégial et universitaire. Pour ces modèles, nous analysons l'impact des variables explicatives selon le sexe des répondants. Le dernier modèle estimé est un Logit séquentiel analysant le cheminement scolaire des jeunes canadiens. Les estimations démontrent que les résultats sont sensibles au sous-échantillon géographique utilisé (Ontario, Québec, Reste du Canada) et au niveau d'études postsecondaires (collège, université). Nous observons des effets de revenu familial et de scores de tests de mathématiques importants. Le sexe des répondants, la structure familiale et l'hyperactivité ressortent également comme des facteurs influençant significativement la participation aux études postsecondaires. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Diplôme d'études secondaires, Éducation postsecondaire, Transition scolaire, Jeunesse, Données longitudinales, Revenus permanent.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Lefebvre, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Diplômé de l'enseignement secondaire, Statistiques, Enseignement supérieur, Étude longitudinale, Jeune, Revenu
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 févr. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1751

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...