Images du patriote : objets commémoratifs, intentions variables

St-Jean, France (2009). « Images du patriote : objets commémoratifs, intentions variables » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Images de Patriotes: objets commémoratifs, intentions variables se veut une histoire générale des idées de la commémoration rébellienne depuis l'érection du tout premier monument à la mémoire du patriote Louis Marcoux, en 1836, jusqu'à nos jours. Plus qu'une nouvelle étude s'ajoutant à celles déjà nombreuses touchant les rébellions ou à celles tout aussi importantes s'intéressant à la commémoration comme outil d'affirmation identitaire, cette histoire générale des idées de la commémoration rébellienne rend compte de la diversité des perspectives par lesquelles la mémoire des patriotes s'est matérialisée depuis plus de cent soixante-dix ans. L'exploration des intentions qui sous-tendent cette médiation mémorielle, des négociations qui, parfois, accompagnent la volonté de mémoire et de la portée symbolique des repères commémoratifs permet d'ailleurs de constater que la commémoration de cette page d'histoire et de ses acteurs n'a pas toujours été une pratique mémorielle controversée, telle qu'on la perçoit aujourd'hui. Images de Patriotes: objets commémoratifs, intentions variables est aussi une étude de l'imaginaire rébellien et plus particulièrement des représentations qui l'ont nourri, du regard de l'acteur de cette période pour le moins dramatique de l'histoire à l'interprétation relevant de la fiction littéraire. Ces représentations, dont certaines ont acquis un statut de symbole, sont le miroir du contexte qui les a vu naître. Ainsi, plus que des soutiens visuels aux divers récits abordant les rébellions; les oeuvres et les illustrations qui composent l'imagerie rébellienne renseignent sur les perspectives par lesquelles la contribution des patriotes a été appréciée depuis les événements eux-mêmes jusqu'à récemment. Ce qui montre bien que l'imaginaire rébellien prélude et contribue largement à la médiation de la mémoire des patriotes ou encore, selon l'hypothèse avancée, que les images de Patriotes, mythifiées par les multiples lectures idéologiques, sont des vecteurs importants de la mise en mémoire des rébellions et de sa réception. Après une présentation générale du sujet, le chemin emprunté dans cette thèse s'arrête d'abord sur la richesse de l'imagerie rébellienne, ancrage visuel de l'imaginaire rébellien. La description du contexte (physique, politique ou littéraire) qui a inspiré la réalisation des oeuvres et des illustrations de cette imagerie permet de mettre à jour la portée symbolique qui leur était reconnue au moment de leur création. Elle permet aussi de constater, pour certaines d'entre elles, l'écart sémantique entre le premier investissement de sens et les réinvestissements, voire, les travestissements idéologiques dont elles ont été l'objet lors de lectures subséquentes. C'est dans ce cadre qu'Un Vieux de '37, considéré par certains comme l'« icône » de l'histoire nationale du Québec ou encore comme le signifiant-maître de l'idée même que l'on peut se faire du Patriote, est l'objet d'une analyse particulière. Remontant le parcours de sa notoriété, ce regard posé sur une oeuvre emblématique des rébellions tout comme des actuelles revendications des militants pour un Québec indépendant, démontre ou démonte le processus de mythification des images de Patriotes. Suivant le modèle de schématisation des nouveaux mythes développé par Roland Barthe, cet arrêt sur l'image, laisse voir comment les investissements, les réinvestissements et les travestissements idéologiques successifs et spatialement différents, contribuent à forger l'imaginaire rébellien. Enfin, à l'instar de Michel Foucault, le travail d'archéologie autour de la mise en mémoire des rébellions et des patriotes dévoile les conditions d'apparition dans le paysage mnémonique des repères qui constituent le patrimoine commémoratif rébellien. Plus qu'ajouter aux connaissances sur la médiation de la mémoire des patriotes, ce travail archéologique rend compte de l'utilité de la pratique mémorielle. On y constate qu'au-delà du rappel du passé, la commémoration s'inscrit dans le présent. Un constat qui ne se limite pas qu'à l'actuelle mise en mémoire des rébellions qui se confond avec les revendications indépendantistes, mais qui est bien palpable, des tout premiers monuments jusqu'aux récents gestes mnémoniques et ce, sans égard à la réception de ces gestes. De même, cette plongée dans les méandres de la médiation de la mémoire permet de prendre conscience de l'importance de l'imaginaire rébellien dans la volonté, la matérialisation et la réception de la mise en mémoire. Bref, Images de Patriotes: objets commémoratifs, intentions variables offre une meilleure compréhension de cette pratique mémorielle. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Image, Imaginaire, Mémoire, Commémoration, Patriote.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Morisset, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Imagerie, Imaginaire collectif, Mémoire collective, Commémoration, Patriote, Rébellion de 1837-1838 (Bas-Canada), Représentation visuelle, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 févr. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1771

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...