Citoyenneté et pluralisme culturel : le modèle québécois face à l'idéal de l'interculturalisme

Sévigny, Charles-Antoine (2008). « Citoyenneté et pluralisme culturel : le modèle québécois face à l'idéal de l'interculturalisme » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Cette étude se veut une évaluation du régime québécois de citoyenneté à la lumière des modèles théoriques de la citoyenneté en philosophie politique contemporaine. Dans un premier temps, il est question du républicanisme et du libéralisme politique, deux grandes traditions fondatrices des démocraties occidentales. Nous argumentons que ces deux traditions ne sont pas adaptées aux contextes politiques caractérisés par le pluralisme culturel. C'est pour cette raison que, dans un deuxième temps, nous explorons des « variantes pluralistes » qui tentent de bonifier le républicanisme et le libéralisme dans l'optique d'élaborer un modèle de citoyenneté capable de relever les défis que pose le pluralisme culturel au vivre-ensemble démocratique. Nous proposons une étude du multiculturalisme qui représente, dans sa forme minimale, la variante pluraliste du libéralisme politique. Il est ensuite question d'une autre forme de multiculturalisme, c'est-à-dire l'interculturalisme, qui se veut une expression républicaine du multiculturalisme. Nous soutenons que l'interculturalisme représente la variante pluraliste la plus adéquate et la plus avancée pour relever les défis associés au pluralisme culturel. Le développement et l'évolution du régime québécois de citoyenneté font ensuite l'objet d'un examen approfondi. À travers l'étude de documents gouvernementaux importants des dernières décennies sur les questions de citoyenneté et de pluralisme culturel, nous exposons les éléments clés du régime québécois. Selon nous, le régime québécois, auquel la littérature fait référence en utilisant le vocable « interculturalisme québécois », est bien adapté au pluralisme culturel de la société québécoise. Par contre, nous notons un certain décalage entre l'idéal-type de l'interculturalisme (la théorie) et l'interculturalisme québécois (la pratique) et certaines lacunes chez ce dernier. Nous croyons qu'en s'inspirant de l'idéal-type de l'interculturalisme, il est possible d'identifier des principes fondamentaux qui devraient représenter des priorités dans l'éventualité de la rédaction d'un nouvel énoncé de politique sur le vivre-ensemble démocratique au Québec. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Citoyenneté, Pluralisme culturel, Aménagement de la diversité, Libéralisme, Républicanisme, Multiculturalisme, Interculturalisme, Immigration, Québec.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés: Citoyenneté, Intégration des immigrants, Interculturalisme, Libéralisme, Multiculturalisme, Politique gouvernementale, Républicanisme, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 mars 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1885

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...