Relations intergénérationnelles pour un meilleur équilibre social

Brodeur, Ghislain (2008). « Relations intergénérationnelles pour un meilleur équilibre social » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Dès sa naissance, et même avant, l'être humain est en relation. Les premières années de sa croissance sont principalement marquées par son environnement familial. Et graduellement, il est confronté aux interactions sociales en dehors de sa famille. L'école, le travail et les activités sociales prennent alors une place grandissante dans sa vie. Enfin, il entre dans le monde adulte en côtoyant des personnes plus âgées qui ont déjà eu son âge. Malheureusement, les relations intergénérationnelles sont empreintes de stéréotypes et de préjugés qui nuisent à la communication. Il existe pourtant des relations intergénérationnelles enrichissantes, mais il apparaît qu'elles ne sont pas généralisées, et même qu'au contraire, elles ne sont pas suffisamment fréquentes. L'ensemble de la société en paie le prix, et le discours social reflète ce malaise. Il en va de la cohésion sociale, car les générations se suivent et se remplacent. À partir d'un point de vue psychosociologique, comment est-il possible d'apporter une réflexion pouvant contribuer à l'amélioration des relations intergénérationnelles? Dans le cadre de cette recherche, nous avons choisi d'approcher le sujet des relations intergénérationnelles au niveau interpersonnel en tenant compte des impacts sur l'ensemble de la société. Plus spécifiquement, nous avons tenté de dégager les rôles et attitudes favorables à l'établissement de relations intergénérationnelles enrichissantes. Le développement psychosocial de la personne a été abordé de manière à faire ressortir les principaux éléments permettant d'entrer en communication avec des personnes d'âges différents. Nous avons principalement porté notre regard sur la génération du mitan de la vie et la période du jeune adulte. L'essai théorique a été privilégié pour atteindre notre objectif. La psychanalyse jungienne, l'interactionnisme symbolique, l'humanisme et l'existentialisme ont été explorés pour comprendre les fondements d"une communication intergénérationnelle. Ce qui nous a permis d'approfondir notre hypothèse de recherche initiale: l'importance de l'écoute en communication intergénérationnelle. En effet, notre recherche a fait ressortir d'autres attitudes favorables à l'établissement d'une relation intergénérationnelle enrichissante: écoute, authenticité, ouverture, considération positive inconditionnelle, désir de dépassement de soi et conscience de sa finitude. En ce qui a trait aux rôles, nous n'avons fait ressortir que celui d'initiateur pour l'aîné dans la relation. Ce dernier a eu plus longuement l'occasion de prendre conscience de sa finitude et surtout, sa perception du temps s'accélère. Pour exercer sa générativité, l'être humain doit avant tout prendre conscience de la vie et de la mort en s'ouvrant à lui-même pour mieux s'ouvrir aux jeunes adultes. Les attitudes favorisants l'établissement de relations intergénérationnelles enrichissantes émergent de ce parcours vers l'intérieur que Rogers appelle l'auto-actualisation de la personne et que Corneau nomme le chemin vers le meilleur de soi. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Intergénérationnel, Relation, Communication, Écoute, Existentialisme.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Brouillet, MichèleIsis
Mots-clés ou Sujets: Relation entre générations, Communication interpersonnelle, Développement psychosocial, Écoute (Psychologie), Existentialisme, Cohésion sociale
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 mars 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/1921

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...