UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  La minéralogie et les caractéristiques thermohydrodynamiques de sols de la région de Sainte-Victoire-de-Sorel (Québec)

La minéralogie et les caractéristiques thermohydrodynamiques de sols de la région de Sainte-Victoire-de-Sorel (Québec)

Laberge, Samuel (2006). « La minéralogie et les caractéristiques thermohydrodynamiques de sols de la région de Sainte-Victoire-de-Sorel (Québec) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de la terre.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
2407Kb

Résumé

Afin de déterminer la conduction thermique de sols en climat continental humide, l'étude des paramètres minéralogiques, physiques, physico-chimiques et géophysiques est essentielle. Le diffractomètre à rayons X, le microscope électronique à balayage et le terramètre sont utilisés pour la caractérisation et le calcul de la conduction thermique, soit la capacité volumétrique, la conductivité et la diffusivité thermique. La teneur en eau gravimétrique est la caractéristique qui interfère le plus fortement sur le bilan thermique. La minéralogie, quant à elle, joue deux rôles importants: (1) le quartz, minéral dominant dans la plupart des échantillons, possède une forte conductivité thermique et (2) la minéralogie des particules fines inférieures à 63 microns influencent la perméabilité des sols. L'interaction qui existe entre la température du sol, le contenu en eau et la minéralogie est clairement définie. Un lien direct unit les quantités de vermiculite et d'interstratifiés chlorite-smectite, potentiellement absorbantes, et les quantités d'eau retrouvées dans certains échantillons. Ainsi, la définition du bilan thermohydrodynamique représentatif des sols doit inclure une étude minéralogique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Conduction thermique, Sols agricoles, Vermiculite, Diffraction aux rayons X, Microscopie électronique à balayage, Résistivité électrique.

Type de document : Mémoire accepté
Évaluation par des pairs : Oui
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés : Minéralogie, Hydrodynamique, Terre agricole, Conduction thermique, Microscopie électronique à balayage, Diffraction, Rayon X
Unité d'appartenance : Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Code ID : 2025
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 07 avr. 2009
Dernière modification : 10 déc. 2010 13:46

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...