Le mobilier comme proposition esthétique : étude des cas de Scott Burton et de Jorge Pardo

Boucher, Amélie (2006). « Le mobilier comme proposition esthétique : étude des cas de Scott Burton et de Jorge Pardo » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

L'examen de l'histoire de l'art du XXe siècle permet de constater que le mobilier y occupe une place de second ordre dans la hiérarchie des valeurs esthétiques. Issu de la tradition artisanale et ensuite associé au domaine du design, le mobilier comme proposition esthétique partage avec l'un ou l'autre de ces champs une fin utilitaire et remet ainsi en cause les limites de ceux-ci. Or, c'est ce métissage, cette ambiguïté relative dont est porteur le mobilier comme proposition esthétique qui est à l'origine de sa marginalisation, voire de son exclusion du champ de l'art puisqu'il bouleverse la nature et la définition même de l'art. C'est donc à ce bouleversement que nous nous intéresserons dans le cadre de ce mémoire avec l'objectif d'identifier et de définir les spécificités du mobilier comme proposition esthétique. Afin de rencontrer notre objectif, nous avons d'abord brièvement défini la notion de mobilier comme proposition esthétique et l'avons ensuite distinguée des autres propositions (le mobilier d'art, la sculpture mobilière et le mobilier d'artiste) avec lesquelles elle est parfois confondue. Nous avons cherché à démontrer l'existence de cette pratique qui traverse l'histoire de l'art du XXe siècle pour ensuite mettre en évidence les allusions et emprunts qu'elle réalise aux domaines de l'art, de l'artisanat, de l'architecture et du design, ce qui nous a permis d'établir le mobilier comme proposition esthétique en tant que pratique interdisciplinaire. Les caractéristiques et enjeux appartenant en propre à cette discipline ont finalement été exposés puis vérifiés et appuyés par l'analyse de la production de deux artistes et celle de deux de leurs oeuvres: lnlaid table (« Mother of Pearl table ») et Steel Furniture de Scott Burton et Guadalajara et Delegates Dining Room de Jorge Pardo. L'approche méthodologique fondée sur l'histoire et l'esthétique que nous avons privilégiée, mais aussi la pluralité des discours que nous avons sollicitée, nous ont ici permis d'amorcer notre réflexion sur les conditions de l'existence du mobilier comme proposition esthétique, à partir des concepts de mobilier, d'interdisciplinarité, d'oeuvre d'art totale et celui d'oeuvre totale, pour enfin l'établir en tant que pratique interdisciplinaire actualisant l'aspiration de l'avant-garde artistique du début du XXe siècle à faire se joindre l'art et la vie. L'étude de cas a, pour sa part, mis en évidence les caractéristiques matérielles et formelles du mobilier comme proposition esthétique. Elle a aussi révélé que c'est sous le mode de présentation plutôt que celui de la représentation qu'est proposé l'objet, que la fonction d'usage affichée par ce type de proposition et la participation active du visiteur qu'il suscite en sont les principaux attributs. Elle a enfin confirmé que les fonctions esthétique et d'usage peuvent coexister au sein d'une seule et même oeuvre d'art. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Scott Burton, Jorge Pardo, Mobilier comme proposition esthétique, Meuble d'art, Mobilier d'artiste, Mobilier sculptural, Sculpture, Installation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés ou Sujets: Burton Scott 1939-, Pardo Jorge 1963-, Esthétique, Meuble d'artiste, Mobilier
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 avr. 2009
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2050

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...