UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Inhibition réciproque du transport de cadmium et de calcium dans les cellules adrénocorticales de truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss)

Inhibition réciproque du transport de cadmium et de calcium dans les cellules adrénocorticales de truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss)

Gagnon, Elyse (2006). « Inhibition réciproque du transport de cadmium et de calcium dans les cellules adrénocorticales de truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
2234Kb

Résumé

Certains métaux peuvent agir comme perturbateurs endocriniens: les truites arc-en-ciel vivant dans les lacs contaminés au cadmium (Cd) ou au zinc (Zn) présentent une sécrétion cortisolique affaiblie en réponse au stress comparativement à celles non exposées. Des études in vitro ont révélé que le Cd et le Zn agissent directement sur la cellule adrénocorticale et nous avons démontré que le ¹⁰⁹Cd est transporté dans ces cellules par un système de transport spécifique. Comme la sécrétion cortisolique en réponse à l'adrénocorticotrophine (ACTH) impliquerait un influx de calcium (Ca), nous avons émis l'hypothèse que le Cd et le Zn inhiberaient cet influx. Les effets réciproques du Cd et du Ca, ainsi que du Zn, sur le transport de ¹⁰⁹Cd et de ⁴⁵Ca ont été caractérisés dans des cellules adrénocorticales isolées de truites d'élevage. Nous avons utilisé des milieux d'incubation inorganiques et avons analysé les résultats en terme de spéciation des métaux. Nos résultats démontrent l'existence d'un transport spécifique pour le ⁴⁵Ca. Des inhibitions réciproques entre le Cd et le Ca ont été observées en conditions optimisant les niveaux de Cd²⁺ comparativement aux chloro-complexes (CdCln²¯n). Le Zn inhibe préférentiellement le transport de ¹⁰⁹CdCln²¯n sans affecter l'accumulation de ⁴⁵Ca. Le Cd pourrait donc perturber la sécrétion de cortisol en diminuant la biodisponibilité du Ca dans les cellules stéroïdogéniques du tissu interrénal, mais il est peu probable que le Zn agisse ainsi. Le transport de ¹⁰⁹Cd étant inhibé par le Zn, ces deux métaux n'agiraient pas en synergie sur la fonction hormonale. Cette étude valide l'utilisation de cellules adrénocorticales isolées pour mieux comprendre la défaillance cortisolique observée chez les poissons vivant en écosystèmes contaminés. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Cadmium, Zinc, Calcium, Cortisol, Spéciation, Inhibition réciproque.

Type de document : Mémoire accepté
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés : Truite arc-en-ciel, Pollution de l'eau, Contamination, Cadmium, Calcium, Toxicologie endocrinienne, Inhibiteur, Transport biologique
Unité d'appartenance : Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Code ID : 2107
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 14 sept. 2009 11:36
Dernière modification : 08 déc. 2010 15:57

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...