Les rétroactions correctives à l'oral : que croient faire les enseignants et qu'en pensent les apprenants?

Fiset-Asselin, Caroline (2006). « Les rétroactions correctives à l'oral : que croient faire les enseignants et qu'en pensent les apprenants? » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en didactique des langues secondes.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Depuis quelques années, de plus en plus de chercheurs s'intéressent à la négociation de la forme en acquisition d'une langue seconde. La négociation de la forme, qui est caractérisée par quatre types de rétroaction corrective, encourage l'auto-correction en attirant l'attention des apprenants sur leurs énoncés fautifs (Lyster, 1999 p.355). Mais les enseignants disent-ils formuler des rétroactions correctives? Et les apprenants disent-ils remarquer les rétroactions qui leur sont faites ? Le cas échéant, les apprenants apprécient-ils les rétroactions correctives? La présente recherche exploratoire porte sur l'attention que les apprenants prétendent accorder aux différents types de rétroaction lorsque l'enseignant dit tenter de mettre en évidence les formes linguistiques déficientes à l'oral. L'appréciation du recours aux rétroactions correctives dans la classe de langue seconde ou étrangère est également une question importante abordée dans cette étude. Afin de mener à terme cette recherche, donc de vérifier les perceptions des enseignants et des apprenants relativement aux rétroactions correctives et l'appréciation subjective de celles-ci, nous sommes allée dans trois classes d'espagnol langue étrangère d'une université francophone à Montréal pour y faire de l'observation au moyen de la grille COLT (Allen, Frohlich & Spada, 1984; Fröhlich, Spada & Allen, 1987; Spada & Fröhlich, 1995) et pour passer un questiormaire aux apprenants et aux enseignants. Le questionnaire passé aux apprenants a servi à recueillir les données biographiques des participants et a permis de vérifier la perception de l'attention que les participants accordent aux interventions de leur enseignant. Ce questionnaire nous a aussi permis de savoir si les rétroactions correctives sont appréciées des apprenants. Bien entendu, un questionnaire différent a été préparé pour les enseignants afin de savoir si ces derniers ont recours à un ou plusieurs types de rétroaction corrective pour mettre en évidence les formes linguistiques erronées à l'oral. Pour s'assurer que les conclusions de cette étude soient généralisables à des apprenants de différents niveaux de compétence en langue seconde ou étrangère, nous avons fait passer le même questionnaire à des apprenants de niveau débutant, intermédiaire et avancé. À la lumière des résultats obtenus, nous pouvons conclure que la reformulation semble être le type de rétroaction le plus utilisé à l'intérieur des classes ayant participé à l'étude et qu'elle peut être ambiguë pour les apprenants puisque ces derniers ne semblent pas toujours faire la différence entre la reformulation et la répétition non corrective. Nous sommes également arrivée à la conclusion que les apprenants participant à notre étude apprécient les rétroactions correctives et ce, peu importe leur niveau. Cela nous amène donc à penser que les rétroactions peuvent être faites à tous les niveaux en classe de langue. Les résultats de notre étude nous amènent également à croire que les apprenants des trois niveaux précédemment mentionnés préfèrent l'incitation. Le fait que les apprenants disent préférer l'incitation et ce, même au niveau débutant, nous oblige à remettre en question le fait que pour participer à la négociation de la forme, les apprenants doivent déjà avoir atteint un minimum de compétence en langue seconde (Lyster, 1999, p. 376). ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Interactionnisme, Négociation de la forme, Rétroaction corrective à l'oral, Attention, Saisie, Appréciation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés ou Sujets: Acquisition d'une langue seconde, Correction phonétique, Didactique, Enseignement des langues, Espagnol (Langue), Communication orale, Faute (Linguistique), Interaction en éducation, Langue seconde, Rétroaction (Éducation)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 sept. 2009 15:33
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2110

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...