L'apport de l'approche psychanalytique à la compréhension des addictions : objet primaire et avatars de la fixation archaïque

Andrade, Juan Carlos (2009). « L'apport de l'approche psychanalytique à la compréhension des addictions : objet primaire et avatars de la fixation archaïque » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le présent mémoire s'attache aux phénomènes de la dépendance aux drogues et à la dépendance psychique extrême que l'addiction implique. Il consiste en une recension d'écrits psychanalytiques particulièrement représentatifs de la contribution de la psychanalyse à la compréhension des mécanismes inconscients à l'origine de ce trouble profond. Nous abordons la question de l'addiction, inséparable de celle de toxicomanie, afin d'analyser différentes conduites de dépendance. Le phénomène de l'addiction consiste en multiples façons de se droguer, y compris sans avoir recours à un produit chimique qui créerait une dépendance physiologique. Ainsi, peut-on être dépendant des jeux d'argent par exemple. On sait que le concept d'addiction a été appréhendé à partir de plusieurs points de vue, neurobiologique, psychologique, sociologique et psychanalytique. Nous nous sommes centré, pour notre part, sur l'approche psychanalytique des addictions. Cette approche propose un travail de conceptualisation complexe touchant aux fondements des mécanismes inconscients les plus archaïques, et témoigne d'une très large réflexion clinique. Dans notre étude, nous rendons compte tout d'abord de plusieurs écrits freudiens particulièrement pertinents pour notre question de recherche. Nous trouvons dans ceux-ci certains jalons permettant d'induire que les conduites de dépendance ne peuvent être restreintes aux seules substances psychoactives. Dans un second temps, nous approfondissons la métapsychologie de la clinique des addictions avec les apports successifs de plusieurs auteurs contemporains. L'axe principal de notre étude concerne les modalités inconscientes de la relation à l'objet maternel primaire. Ce travail inclut également quelques brèves illustrations cliniques visant à mettre en lumière le rapport entre théorie et expérience clinique. La compréhension psychanalytique nous apprend que pour qu'une conduite de dépendance débouche sur une addiction, il est indispensable qu'il existe chez le sujet une disposition préalable, dont on suppose qu'elle correspond à une conflictualité inconsciente. Le recours à un objet-drogue serait une tentative pour échapper à un affect de souffrance en général intense et plus ou moins permanent. On postule que la douleur psychique en cause serait reliée à des carences relationnelles très graves dans les relations primaires mère/nourrisson.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Lasvergnas-Grémy, Isabellelasvergnas.isabelle@uqam.ca
Mots-clés: Comportement compulsif, Étude psychanalytique, Inconscient, Personne compulsive, Toxicomanie
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 30 oct. 2009 15:31
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:11
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2385

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...