De fil en aiguille : les brodeuses du Gujarat (Inde) entre culture, communication et développement

Lesongeur, Julie (2009). « De fil en aiguille : les brodeuses du Gujarat (Inde) entre culture, communication et développement » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

De plus en plus, on remarque que les jeunes chercheurs, intéressés par la recherche en développement, favorisent l'enquête de terrain à l'international. Qu'est-ce que cela implique? Qu'entendons-nous par développement aujourd'hui? Une revue de la littérature montre des divergences au niveau de la théorie mais aussi de la mise en pratique dans des projets qe développement. Comment doit-on envisager la communication dans un projet de développement? Qu'en est-il de la culture locale dans lequel le projet s'inscrit, et qu'en pense la population? En puisant dans la littérature de la discipline anthropologique, une étude de type ethnographique a été réalisée à Vandh, dans l'état indien du Gujarat, où l'initiative Kala Raksha Vidyalaya (KRV) propose aux femmes, artisanes de la région, une éducation adaptée à leur art. En s'appuyant sur la valeur culturelle et symbolique de la broderie, témoin ancestral de cette culture, KRV offre une opportunité aux femmes de découvrir leur talent et de s'en servir en vue d'améliorer leur situation souvent précaire. Ce mémoire s'interroge donc sur les enjeux d'un programme éducatif ayant pour but le développement et sur la manière dont les femmes, premières participantes et bénéficiaires du projet, perçoivent les changements apportés par l'organisation sur elles-mêmes et sur leur artisanat traditionnel. À la suite d'une étude de terrain de trois mois, il semble que le développement ne puisse avoir de définition théorique immuable, mais qu'il est, au contraire, dépendant du contexte culturel dans lequel il s'insère. De plus, par le biais d'entrevues de type semi-dirigé, les témoignages des femmes ont montré que la notion de communication peut parfois aller au delà des mots, notamment en laissant courir le fil sur la toile, la broderie étant elle aussi source de messages. Les témoignages nous dévoilent également la nécessité de l'éducation dans un processus de développement et d'émancipation. Souvent mises à l'écart par la rigidité des hommes et la culture indienne, les femmes qui reçoivent leur diplôme de KRV sont fières de cette éducation et de la soudaine confiance et reconnaissance qu'elle leur apporte. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : lnde, Femmes, Broderie, Culture, Anthropologie, Communication, Développement.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Agbobli, KokouEdemChristian
Mots-clés ou Sujets: Artisane, Broderie, Communication, Culture, Femme, Programme éducatif, Projet de développement, Gujarat (Inde)
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 janv. 2010 18:34
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:11
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2510

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...