Impact de la formation transnationale en gestion pour cadres sur la perception de l'image du pays d'origine et l'évaluation de ses produits et services B-to-B : développement d'un cadre conceptuel et étude pilote

Telahigue, Issam (2009). « Impact de la formation transnationale en gestion pour cadres sur la perception de l'image du pays d'origine et l'évaluation de ses produits et services B-to-B : développement d'un cadre conceptuel et étude pilote » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

La majorité des études dans le domaine du pays d'origine se sont concentrées sur l'impact de ce dernier sur l'évaluation, l'intention d'achat et le comportement des consommateurs à l'égard des produits importés. Rares sont les recherches en la matière qui ont creusé dans ce qui pourrait influencer et rehausser l'image du pays d'origine (IPO) en tant que telle. En outre, la majorité des recherches en PO ont négligé les services au profit des produits. Cette recherche, ayant pour terrain la France, développe un cadre conceptuel et une première ébauche du test empirique quantitatif relatif à l'impact de formation universitaire transnationale en gestion pour cadres sur l'amélioration de l'attitude de ces derniers à l'égard du pays d'origine (Canada) et sur l'évaluation de ses produits et services B-to-B. L'hypothèse centrale de notre étude stipule que les programmes de formation transnationale en gestion pour cadres (ex. EMBA) influencent positivement l'image du pays d'origine (Canada) et l'évaluation des produits et services B-to-B. Cette étude a adopté une technique d'échantillonnage non probabiliste basée sur deux groupes des répondants. Un premier groupe est formé des gestionnaires qui poursuivent un programme d'EMBA conjoint et qui est en partie dispensé par des professeurs canadiens. Le second est formé des gestionnaires qui poursuivent un programme français équivalent en gestion. Des comparaisons entre les deux groupes ont montré que les gestionnaires qui poursuivent un EMBA canadien sont plus favorables à l'image du Canada que ceux qui poursuivent un programme français. L'étude a aussi montré que les gestionnaires français qui poursuivent un programme transnational canadien en gestion évaluent mieux les produits et services B-to-B canadiens que ceux qui poursuivent un programme local. Par contre, il est démontré que les gestionnaires français en formation, perçoivent mieux l'éducation américaine en gestion que celle canadienne. En outre, nos résultats indiquent que les gestionnaires qui poursuivent une formation transnationale canadienne tendent à mieux percevoir l'image de l'éducation canadienne et américaine que ceux qui poursuivent une formation locale en gestion. Plusieurs implications théoriques et managériales sont discutées. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Image du pays d'origine, Formation transnationale en gestion, Acculturation, Évaluation des produits et services B-to-B.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Toffoli, Roytoffoli.roy@uqam.ca
Mots-clés: Commerce interentreprises, Études à l'étranger, Formation transculturelle, Gestionnaire, Image nationale, Enseignement supérieur, Pays d'origine, Qualité des services, Qualité du produit, Canada, France
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 mars 2010 14:49
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:12
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2631

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...