L'autonomie politique et juridique des cités grecques sous la domination romaine

Campeau, Pascal (2010). « L'autonomie politique et juridique des cités grecques sous la domination romaine » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La préservation de leur autonomie et de leur liberté fut de tout temps au coeur des préoccupations des cités grecques depuis l'époque archaïque jusqu'à l'époque byzantine. Ces concepts ont fait l'objet de recherches depuis plus d'un siècle, dont sont ressorties parfois des réponses vagues et opposées. Cette étude vient rassembler et faire une relecture des sources existantes à la lumière de recherches plus récentes. À travers des sources littéraires et épigraphiques, il est notamment possible de voir l'évolution de cette autonomie et de cette liberté des poleis en fonction de leurs relations et de leurs actions envers l'occupant romain. Les institutions politiques -conseils, assemblées et magistratures -subirent les influences de la domination romaine, qui donna aux notables grecs et aux patrons romains une place grandissante sur l'échiquier politique. Les institutions juridiques évoluèrent également, puisque Rome devint le nouvel arbitre du monde grec, particulièrement pour les cités provinciales qui, la plupart du temps laissées à elles-mêmes, furent contraintes à la volonté des magistrats romains. Les cités libres, d'autre part, conservèrent un contrôle sur leurs lois ancestrales, mais durent constamment défendre leur droit contre les interventions des magistrats romains. L'immunité fut un autre facteur d'autonomie pour les poleis, alors que les élites locales prirent de plus en plus de place dans les institutions juridiques. Enfin, l'autonomie était indissociable du territoire appartenant à la cité et était défendue par des alliances, des traités, une force armée ou par la reconnaissance de l'asylie. Il apparaît donc que les cités possédaient une autonomie appréciable magré la domination romaine, car Rome s'appuyait beaucoup sur les administrations locales pour la gestion de l'Empire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Autonomie, Liberté, Polis, Cités, Grèce, Rome.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Thériault, Gaétan
Mots-clés ou Sujets: Autonomie gouvernementale, Institutions politiques, Polis (Le mot grec), Rome (Empire), Grèce antique
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 25 mai 2010 15:48
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:13
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2921

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...