La participation des Canadiens français du Québec à la guerre de Corée (1950-1953) et sa couverture médiatique

Coderre, Jean-François (2006). « La participation des Canadiens français du Québec à la guerre de Corée (1950-1953) et sa couverture médiatique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

À la suite de l'expérience éprouvante de la Seconde Guerre mondiale, renforcée par la crainte de l'arme atomique, un nouveau conflit d'importance entre les grandes puissances n'était pas de nature à rassurer l'humanité sur son avenir. La guerre de Corée fut un épisode intense de la guerre froide. Le Canada participa à ce conflit à titre de membre de l'ONU et y dépêcha notamment une brigade d'infanterie. Tout au long de ce mémoire, nous allons, à l'aide de la couverture médiatique reliée à ce conflit, étudier le contexte politique qui prévalait dans le Québec du début des années 1950. Cette étude nous permettra de comprendre quels furent les arguments utilisés pour favoriser le recrutement de francophones du Québec au sein de l'armée canadienne lors du conflit coréen. Nous concentrerons la grande majorité de notre analyse sur la première année du conflit, car c'est au cours de celle-ci que fut effectué l'effort de recrutement le plus significatif en ce qui a trait à la guerre de Corée. Nous procéderons notamment à l'analyse de quotidiens francophones montréalais comme Le Canada, Le Devoir et La Presse. Cette analyse de la couverture médiatique nous permettra de comprendre la nature des arguments invoqués dans le débat, mais aussi de voir quelle fut la nature de la propagande fédérale pour inciter les gens à joindre les rangs de l'armée canadienne afin d'aller combattre en Corée. Nous verrons à quel point l'anticommunisme de la société québécoise a été le principal sujet d'argumentation lors de ce débat et ce beaucoup plus que les questions reliées par exemple à l'économie. Devant la force d'une telle crainte face au communisme, les opposants au conflit se verront taxés de sympathies communistes par ceux qui souhaitent appuyer le gouvernement du Canada dans sa décision d'envoyer des troupes en Corée. Les régimes communistes étaient accusés de s'en prendre à la religion, aux libertés individuelles et à la démocratie. Avec le succès remporté par la campagne de recrutement de l'armée canadienne, notamment au Québec, nous en sommes venus à la conclusion que ce courant anticommuniste était dominant à cette époque. Bref, si la participation des Canadiens français a pu être aussi importante, il faut en attribuer la cause au fait que l'anticommunisme obligeait à appuyer l'effort de guerre en Corée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Anticommunisme, Corée, guerre de, 1950-1953, Québec, Canada, Médias, Armée canadienne, Histoire.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés ou Sujets: Anticommunisme, Guerre de Corée (1950-1953), Canadien français, Histoire, Mass-média, Revue de presse, Canada, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 25 mai 2010 14:35
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2970

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...