Etude de l'onde P300 somesthésique chez deux malades atteints d'asymbolie à la douleur

Frak, Victor (1991). « Etude de l'onde P300 somesthésique chez deux malades atteints d'asymbolie à la douleur » Mémoire. Lyon. France, Université Lyon. France, Maîtrise en Neuropsychologie, 56 p.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (28MB)

Résumé

*L'association d'une lésion préfrontale médiale et cingulaire antérieure bilatérales, avec une lésion insulaire pourrait être le facteur déterminant du syndrome d 'asymbolie à la douleur chez nos malades. *L'absence de P300 somesthésique sur le scalp (malgré un comptage correct),pourrait être déterminée par des lésions des générateurs et des groupes" antécédents" et "gâchettes". *Cette absence tend à démontrer que I'asymbolie à la douleur représente vraisemblablement une indifférence affective, non seulement à la douleur, mais aussi à la stimulation non douloureuse. *ll est tout à fait souhaitable d' étudier de nouveaux cas pour vérifier ces données. *Les futures recherches électrophysiologiques sur l'asymbolie à la douleur devront tenir compte des potentiels évoqués cognitifs dans les trois modalités (auditive,visuelle et somesthésique ) afin d'observer si I'asymbolie à la douleur est une atteinte plurisensorielle ou non.

Type: Mémoire accepté
Mots-clés ou Sujets: Asymbolie à la douleur. Potentiels évoqués cognitifs. Préfrontale médiale. Cingulaire antérieure.
Unité d'appartenance: Faculté des sciences
Déposé par: Victor Frak
Date de dépôt: 31 mai 2010 13:57
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/2996

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...