Coaching exécutif : étude empirique sur les liens entre la motivation pré-formation, le soutien du superviseur, et la participation des gestionnaires

Beauregard, Lise (2009). « Coaching exécutif : étude empirique sur les liens entre la motivation pré-formation, le soutien du superviseur, et la participation des gestionnaires » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le coaching exécutif est maintenant reconnu comme une technique avec un taux élevé d'efficacité. Des études empiriques soutiennent l'ampleur des bénéfices à utiliser le coaching exécutif auprès des gestionnaires (Kampa-Kokesch, 2001, Smither et Reilly, 2001). Dans la majorité des organisations, le coaching est offert de façon volontaire, c'est-à-dire que les gestionnaires ne sont pas obligés, comme cela est le cas dans la majorité des formations organisationnelles, d'y participer. Dans ce mémoire, nous nous concentrons uniquement sur les situations de coaching exécutif qui se réalisent sur une base volontaire. Les études sur les déterminants de la participation dans des contextes avec d'autres types de formation (Birdi, Allan et Warr, 1997; Maurer et Tarulli, 1994; Noe et Wilk, 1993) suggèrent deux grandes catégories de déterminants soit les déterminants individuels et situationnels. Dans ce mémoire, nous avons retenu un déterminant dans chaque catégorie soit la motivation pré-formation (déterminant individuel) et le soutien du superviseur (déterminant situationnel). Spécifiquement, nous avons tenté de répondre à la question de recherche suivante: Quels sont les liens entre la motivation pré-formation, le soutien du superviseur, et la participation de gestionnaires à une intervention de coaching exécutif dans un contexte organisationnel? Nos résultats indiquent, contrairement à nos attentes, que la variable de la motivation pré-formation n'est pas liée significativement avec la participation aux séances de coaching: notre hypothèse H1 est donc infirmée. Pour ce qui a trait à la deuxième variable, soit la variable du soutien du superviseur, les résultats indiquent un lien positif et significatif avec la participation aux séances de coaching. L'hypothèse H2 est donc confirmée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Motivation pré-formation, Soutien du superviseur, Participation, Coaching exécutif.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Morin, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Coaching (Gestion), Cadre (Personnel), Formation du personnel, Motivation, Participation, Supervision du personnel
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 juin 2010 19:56
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3017

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...