Effets accoustiques et articulatoires de perturbations labiales sur la parole des enfants et des adultes

Aubin, Jérôme (2006). « Effets accoustiques et articulatoires de perturbations labiales sur la parole des enfants et des adultes » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Cette étude porte sur les compensations articulatoires occasionnées par une perturbation artificielle de la parole. Un tube inséré entre les lèvres de quatre locuteurs enfants et quatre adultes a servi de perturbation labiale lors de la production des voyelles [i], [y] et [u] du français québécois. Des données acoustiques et articulatoires (imagerie par ultrasonographie) ont été récoltées lors de la production de ces voyelles dans trois conditions: normale préperturbation, perturbée, et normale postperturbation. L'efficacité des compensations articulatoires effectuées a été évaluée sur la base de critères perceptifs. Les stratégies de compensation les plus efficaces ont été comparées à celles issues de simulations sur le modèle articulatoire VLAM à l'aide d'une nouvelle méthode d'analyse des tracés linguaux. Les résultats indiquent que les enfants ont été aussi compétents que les adultes puisque tous les sujets ont été capables de produire des voyelles en condition perturbée de qualité égale ou supérieure à celles en condition préperturbation pour au moins une des trois perturbations. Cependant, aucun locuteur n'a été capable de faire de compensation totale pour toutes les perturbations, indiquant que l'articulation compensatoire semble être de nature sélective, gouvernée par des contraintes articulatoires propres à chaque locuteur. Également, une compensation efficace des paramètres acoustiques F1, F2 et F3 ne semble pas être nécessaire pour effectuer une bonne compensation sur le plan perceptif. Les observations entre les données perceptives et les données acoustiques de production suggèrent que la fréquence fondamentale joue un rôle dans la qualité des voyelles. Le paramètre acoustique F1 est celui décrivant le mieux la cible perceptive pour [u], tandis que la valeur de F2 semble faire partie des critères déterminant la qualité optimale pour les voyelles [i] et [y]. L'articulation compensatoire paraît être un phénomène se développant en synchronie avec les productions langagières de l'enfant. L'étude de ce phénomène vient préciser d'avantage l'objectif du locuteur dans le processus de production de la parole. En regard aux donnés de production de la présente étude, la tâche du locuteur semble être à la fois de nature articulatoire et acoustique, tout en étant guidée prioritairement par des critères acoustico-perceptifs. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Parole, Perturbation, Articulation, Ultrasons, Enfants.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés ou Sujets: Perception de la parole, Trouble de la perception, Trouble de la parole, Adaptation psychologique, Enfant, Articulation, Acoustique, Ultrason
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 juill. 2010 13:15
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3058

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...