L'influence de l'engagement à la profession dans la relation entre les pratiques de gestion des ressources humaines et la mobilisation

Rabouin, Nadia (2006). « L'influence de l'engagement à la profession dans la relation entre les pratiques de gestion des ressources humaines et la mobilisation » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Plusieurs efforts récents ont été investis dans le but de preciser la nature des déterminants qui conduisent les ressources humaines à être plus performantes et mieux attachées aux grandes orientations organisationnelles. Ainsi, la majorité des conclusions découlant de la littérature scientifique soulèvent la nécessité d'investir dans la mise en place de pratiques de gestion des ressources humaines (PGRH), ces dernières ayant particulièrement un effet sur l'efficacité de l'entreprise par le biais de comportements discrétionnaires positifs (Wils et ses collègues, 1998; Tremblay, 2002). Conséquemment, plusieurs recherches s'inscrivant dans la même lignée (Tremblay et ses collègues, 1996; Meyer et Smith, 2000; Tremblay, Guay et Simard, 2000) ont évalué le rôle de certaines variables individuelles dans cette relation, nous permettant ainsi de constater toute la complexité des liens qui unissent les PGRH à l'efficacité organisationnelle. Néanmoins, si plusieurs recherches ont mis en évidence le rôle de certaines variables individuelles dans la relation entre les PGRH et les comportements discrétionnaires positifs, bien peu d'entre elles se sont intéressées à l'effet de l'engagement à la profession dans cette relation. Ainsi, selon le corpus littéraire, l'engagement à la profession serait associé positivement aux comportements discrétionnaires positifs (Hedahl, Perez et Sheets, 2003) et serait négativement relié au roulement de personnel (Blau, 1989; Carson et Bedeian, 1999) ainsi qu'à l'intention de quitter (Meyer, Allen et Smith, 1993). De plus, d'autres auteurs (Sentein, Stinglhamber et Vandenberghe, 2000) ont souligné la nécessité d'explorer les déterminants organisationnels de l'engagement à la profession, ce qui pourrait permettre une meilleure compréhension de la dynamique entourant le phénomène d'engagement au travail. L'objectif de cette étude est double. D'une part, elle vise à évaluer l'influence de l'engagement à la profession dans la relation entre les pratiques de gestion des ressources humaines et la mobilisation. D'autre part, il est question d'évaluer l'effet conjugué de l'engagement à la profession et de l'engagement organisationnel affectif sur la mobilisation. Les données ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire distribué auprès de 284 employés provenant de cinq magasins d'une grande chaîne canadienne de commerce au détail. Un second questionnaire a été adressé uniquement aux superviseurs afin d'évaluer le niveau de mobilisation de leurs employés. Les résultats obtenus à l'aide d'analyses de régression multiple démontrent que l'engagement à la profession joue un rôle modérateur dans la relation entre les pratiques de développement des compétences et la mobilisation (β= 0,145; p<0,01). Toutefois, nos résultats ne démontrent aucune influence de l'engagement à la profession dans la relation entre les pratiques de partage d'information et les pratiques de reconnaissance non-monétaire et la mobilisation. Également, les résultats obtenus à l'aide des analyses de variance univariée ne confirment que partiellement l'hypothèse selon laquelle les individus fortement engagés envers leur profession et leur organisation vont posséder un niveau de mobilisation significativement plus élevé que ceux qui sont engagés envers l'une de ces deux cibles. Ainsi, le niveau de mobilisation des individus hautement engagés envers leur profession et leur organisation serait significativement plus élevé que celui des individus dont l'engagement est à prédominance professionnelle, mais pas de celui des individus dont l'engagement est à prédominance organisationnelle. Les résultats des analyses ainsi que les implications théoriques et pratiques de cette étude sont discutés à la fin de ce mémoire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Engagement à la profession, Engagement organisationnel, Effet conjugué, Pratiques de gestion des ressources humaines, Développement des compétences, Partage d'information, Reconnaissance non-monétaire, Mobilisation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés: Appartenance à l'entreprise, Engagement, Gestion du personnel, Motivation du personnel, Profession, Canada
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 juill. 2010 12:23
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3073

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...