L'équation saoudienne : angoisse identitaire et éveil à la modernité

Catalán, Mirentxu (2010). « L'équation saoudienne : angoisse identitaire et éveil à la modernité » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

L'Arabie Saoudite, l'État, la société demeurent peu ou mal connus. L'image d'un pays aux moeurs moyenâgeuses prédomine dans les esprits en Occident. Très peu d'études se sont intéressées aux rapports sociaux et politiques au sein du royaume saoudien. Après une brève présentation de l'histoire politique de ce pays, le mémoire aborde les différents courants de pensée et les ébauches d'émancipation socio-politiques dans un régime monarchique qui fait face aux besoins de changement d'une société qui se cherche. Aujourd'hui beaucoup de Saoudiens aspirent à plus de modernité, de libertés; d'autres, tiennent à rester ancrés dans les valeurs conservatrices de l'Islam wahhabite. Dans cette équation combinant tradition et modernité, le régime monarchique demeure le paramètre principal. C'est sur ce besoin de conciliation entre passé et futur que le régime assoit sa légitimité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Arabie Saoudite, Wahhabisme, Islam, Islamisme, Islamo-libéralisme, Modernité, Tradition, Légitimité, Réforme, Identité.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Gagnon, Alain-G.
Mots-clés ou Sujets: Al Saoud (Famille), Histoire politique, Islamisme, Légitimité politique, Modernisation, Modernité, Réforme, Arabie Saoudite
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 30 juin 2010 19:39
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3134

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...