Comparaison des processus de conception de deux campagnes de sensibilisation à la violence conjugale en Équateur

Gagnon, Mélanie (2006). « Comparaison des processus de conception de deux campagnes de sensibilisation à la violence conjugale en Équateur » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Ce mémoire porte sur les campagnes de sensibilisation à la violence faite aux femmes dans leur milieu conjugal en Équateur. Considérant le contexte multiculturel de l'Équateur nous avons décortiqué les processus de conception des messages de deux campagnes de sensibilisation, une nationale et l'autre locale destinée à des populations autochtones. Ceci afin de voir dans quelle mesure les contextes culturel, historique et social des publics concernés par les messages avaient été considérés. Différentes perceptions de la violence et de la domination de l'homme sur la femme ont été discutées, particulièrement à l'aide des écrits de Pierre Bourdieu et de Sélim Abou, ainsi qu'à travers les études empiriques de José Sánchez Parga chez différents peuples autochtones équatoriens. Les observations interculturelles de Margalit Cohen-Émerique ont été empruntées pour introduire les prédispositions nécessaires à la communication en situation d'interculturalité. Afin d'explorer plus en profondeur les programmes d'aide et de sensibilisation à la violence conjugale avec les populations autochtones, nous avons considéré, entre autres, les résultats des expériences cliniques de Ricardo Carrillo et Jerry Tello, de même que les constatations de Roberto Santana au milieu des Andes équatoriales. A ces concepts s'ajoute la valeur accordée aux regroupements communautaires dans les sociétés autochtones, valeur que nous avons appréciée notamment à partir des travaux de Finnegan et al. et de Richard W. Pollay. Du point de vue méthodologique, une approche qualitative a été privilégiée. Nous avons séjourné plusieurs semaines en Équateur dans le but premier de réaliser des entretiens avec les concepteurs des deux campagnes de sensibilisation. Ce séjour allait également permettre des rencontres avec différents acteurs sociaux impliqués dans des projets d'aide avec les communautés autochtones, afin de comprendre en quoi il pouvait être particulier de s'associer avec cette partie de la population équatorienne. Suite à une analyse comparative des éléments utilisés dans les processus de conception des messages des campagnes, l'approche des communautés autochtones équatoriennes s'est imposée comme un élément incontournable pour tout projet ou programme d'aide leur étant adressé. Par ailleurs, les contextes culturel, historique et social des communautés autochtones ont permis, d'une part, de révéler la méfiance de ces communautés à l'égard de la société blanche-métisse dominante, et d'autre part, de constater l'impasse devant laquelle se retrouvent les organismes sociaux qui souhaitent réaliser des programmes touchant aux conceptions des relations homme-femme. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Équateur, Communication interculturelle, Campagne de sensibilisation, Violence conjugale, Autochtone.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés: Violence conjugale, Campagne d'information, Sensibilisation, Autochtone, Communication interculturelle, Équateur
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 août 2010 11:11
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3205

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...