De Pauline Réage à Anne Rice : un pas vers une sexualité démocratisée

Blanchette, Julie (2010). « De Pauline Réage à Anne Rice : un pas vers une sexualité démocratisée » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le féminisme possède un champ définitionnel assez vaste, puisqu'il a engendré, avec le temps, une multitude de courants de pensée. Au départ, les féministes s'entendaient pour dire que ce mouvement vise à protéger ce qu'on appelle la « femme » et à créer, de ce fait, des rapports sociaux égalitaires entre celle-ci et l'homme. Toutefois, cette conception du féminisme a été, plus tard, remise en question par d'autres militants que l'on nomme aujourd'hui les postféministes. Pauline Réage fait, de par son chef-d'oeuvre pornographique Histoire d'O (1954), partie des adeptes de ce nouveau féminisme, qui est aussi subdivisé en sous-courants. Selon cette auteure, la représentation de la femme-esclave, dans son roman, ne signifie pas le contrôle de l'homme sur la femme, puisque la soumission féminine n'est qu'un simulacre: c'est en faisant croire aux hommes qu'ils la dominent qu'elle réussit à obtenir ce qu'elle veut. D'autres féministes plus conventionnelles estiment que le personnage féminin réagien est trop bête pour revendiquer ses droits. Anne Rice, quant à elle, dans sa trilogie intitulée The Claiming of Sleeping Beauty (1983), Beauty's Punishment (1984) et Beauty's Release (1985), conteste également Histoire d'O, mais elle le fait, dans son cas, en introduisant la figure de l'androgyne. En effet, toute forme de dépolarisation sexuelle permet, dans son oeuvre, d'éviter l'ostracisation du sexe féminin, car la totalité des personnages sont constitués des mêmes traits. Ainsi, par le biais de la transposition d'Histoire d'O, oeuvre dans laquelle la discrimination sexuelle est évidente, Rice nous amène dans un univers où les différences physiques entre les personnages sont individuelles, et non sexuelles, et où les personnages font preuve d'un dualisme psychique, dans la mesure où il y a alternance du féminin et du masculin. Il ne s'agit pas, dans son texte littéraire, d'une masculinisation de la femme ou d'une féminisation de l'homme, mais il s'agit plutôt d'une humanisation de l'être. L'approche essentialiste des sexes dans le roman de Réage s'opposera à l'approche humaniste des personnages riciens. Enfin, quant à l'analyse des actions des personnages, nous verrons que la punition de la femme sexuée chez Réage s'oppose à l'émancipation sexuelle des personnages riciens. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Littérature pornographique, Pauline Réage, Anne Rice, Transposition, Polarisation sexuelle, Androgynie, Féminisme.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: LaMothe, Jacques
Mots-clés ou Sujets: Réage Pauline, Rice Anne 1941-, Pornographie, Littérature érotique, Émancipation, Femme, Sexualité, Androgynie, Féminisme, Post-féminisme
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 août 2010 19:03
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3217

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...