Changement de stratégie de communication dans le développement international : exemple des passeurs togolais du Canada

Bikor-Aziankou, Diane (2010). « Changement de stratégie de communication dans le développement international : exemple des passeurs togolais du Canada » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Le développement international est un sujet 'compliqué' et vaste. Depuis son apparition, les divers organismes internationaux, nationaux ou privés qui le desservent, n'ont pas réussi à l'initier dans les pays qui en ont grandement besoin à cause d'une dépendance arbitraire et une vision descendante unique de celui-ci, celle de l'Occident. À l'aide de la communication notamment celle des moyens, les populations des pays en développement se sont vues être imposées des projets de développement qui n'avaient pour seuls intérêts que ceux des bailleurs de fonds occidentaux. Ce mémoire reconsidère la place de la communication dans l'univers du développement. Sa fonction usuelle de 'contemplation' est reconsidérée vers un rôle plus 'stratégique'. Elle accorde la parole, non plus aux bailleurs de fonds occidentaux, mais aux récepteurs-bénéficiaires des projets de développement. Nous mettons en avant les préceptes du paradigme de la réception, et plus précisément ceux de la Réception Active telle que la conçoit René-Jean Ravault. Selon ce paradigme, les destinataires des messages, ici des projets de développement, construisent le sens des signes du monde, les interprétant selon leur grille psychosociale et culturelle, que Ravault nomme la carte-écran-radar. Nous avons choisi de donner la parole à deux immigrants togolais qui vivent au Canada, que nous nommons 'passeurs' togolais. Leur identité 'hybride', à la fois togolaise et canadienne, leur confère un rôle d'intermédiaire crucial ou de 'Malinche' selon Tzvetan Todorov. Leur connaissance de la société togolaise peut aider efficacement la population togolaise à élaborer ses propres projets de développement selon ses besoins et ses intérêts. Mais, ils peuvent aussi l'informer des modes de fonctionnement des bailleurs de fonds canadiens afin qu'elle en tienne compte et puisse concrétiser ses projets. Leur croyance en la capacité de la population de pouvoir identifier les projets de développement va leur permettre de mettre sur pieds des initiatives de développement réussies qui émaneront, cette fois, directement de leurs compatriotes togolais. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Développement, Communication, Togo, Récepteur Actif, Représentation, Carte-écran-radar, Identité hybride.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Ravault, René-Jean
Mots-clés ou Sujets: Développement international, Aide au développement, Pays en développement, Communication, Projet de développement, Organisation internationale, Togo
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 août 2010 18:47
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3224

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...