Le débat instruire-éduquer sous la Révolution

Boulad-Ayoub, Josiane (2000). « Le débat instruire-éduquer sous la Révolution » (Éducation, instruction, pouvoir, Institut d'Histoire de la Révolution Française, Paris, 13-15 mars 2000)

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (0B)

Résumé

En nous appuyant sur l’analyse de quelques textes représentatifs du débat révolutionnaire instruire/éduquer, nous voulons dégager les déterminations polémiques et politiques des plans d’organisation du système national d’instruction qui sont proposés à l’Assemblée nationale, au nom du Comité, par leurs présidents successifs. Nous analyserons, en particulier, dans un premier moment, le Rapport de Condorcet, sous la Législative, puis, dans un deuxième moment, celui de Romme, sous la Convention républicaine. Nous nous attacherons, dans un troisième et dernier moment, à deux textes de Daunou : l’Essai sur l’instruction publique de Daunou paru le 27 juillet 1793 dont les points d’insistance (les mœurs, les fêtes) seront réorchestrés par son Rapport présenté en 1795 à la Convention post-thermidorienne, au nom du Comité d’instruction publique, pour être explicitement revendiqués comme autant de points de clivage qui séparent ce nouveau projet de tous les plans d’éducation nationale précédents. Aussi nous proposons-nous, de considérer « mœurs » et « fêtes » comme autant de têtes de pont à partir desquelles nous pouvons reconnaître les lignes de force transformant progressivement, sous le Directoire, le discours social commun à partir du débat-source instruire/éduquer.

Type: Communication, article de congrès ou colloque
Mots-clés ou Sujets: instruction publique, utilité, sciences, moeurs, fêtes, liberté
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de philosophie
Déposé par: Josiane Boulad-Ayoub
Date de dépôt: 11 juin 2007
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:03
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/326

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...