Renaud, la construction et l'évolution de l'ETHOS d'un chanteur enragé, engagé, puis désabusé

Caza, Pierre-Étienne (2007). « Renaud, la construction et l'évolution de l'ETHOS d'un chanteur enragé, engagé, puis désabusé » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Au sein de la chanson francophone contemporaine, Renaud jouit d'un triple statut: celui de chanteur populaire, adulé et acclamé par de nombreux admirateurs, celui d'auteur-compositeur-interprète engagé et celui de chanteur rebelle. Or, pour être considéré comme tel, il a dû se bâtir une crédibilité et une légitimité, celles-ci étant tributaires de l'image qu'il a forgée de lui-même par ses chansons, son discours, sa prise de parole. Ce mémoire appréhende son oeuvre sous l'angle de l'ethos, qui réfère à cette construction d'une image de soi par le discours dans le but de susciter l'adhésion d'un public. Nous prenons appui sur les théories de l'énonciation, et plus particulièrement sur la notion de scénographie qui nous permet de déceler les marques discursives de l'énonciateur et d'analyser cet ethos. La scénographie renferme en effet la figure de l'énonciateur, appelée garant, et la figure corrélative du coénonciateur, les deux étant associées à une chronographie (un moment) et une topographie (un lieu) qui nourrissent le discours tout en le validant. Nous posons comme hypothèse que le chanteur articule son discours chansonnier autour de trois scénographies, soit celles du discours artistique-littéraire (chapitre I), du discours pamphlétaire (chapitre II) et du discours humaniste (chapitre III), desquelles surgit l'ethos d'un chanteur enragé, engagé, puis désabusé (chapitre IV). Aucune des recherches parues à ce jour sur l'oeuvre de Renaud ne s'était attardée sur le lien tissé entre le chanteur et son public par son discours textuel proprement dit. Notre analyse, qui fait appel, entre autres, aux concepts de métachanson, de pacte autobiographique et qui décortique la logique sous-jacente à son discours pamphlétaire, nous mène de l'image d'apprenti chanteur des premiers textes jusqu'à celle de chanteur populaire, en passant par le rebelle anarchiste, le mari férocement amoureux, le paternel aimant et l'humaniste profondément épris de justice sociale et de liberté. Enragé? Il l'a été. Engagé? Aussi. Désabusé? Il faut voir. La chanson étant une vaste entreprise de séduction entre un artiste et un (son) public, nous posons la question: « Et si tout cela n'était que postures? » L'analyse de notre corpus, qui comporte les 127 textes originaux signés par Renaud sur 11 albums parus entre 1975 et 2002, répond à cette question, laquelle est intimement liée au concept d'ethos. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Ethos, Discours, Scénographie, Chanson, Énonciateur, Humanisme, Pamphlétaire, Métachanson.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés ou Sujets: Renaud 1952-, Chanson française
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 août 2010 15:27
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3263

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...