UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Le "coup d'état" Maupeou selon Siméon-Prosper Hardy et son "Journal d'événements tels qu'ils parviennent à ma connoissance"

Le "coup d'état" Maupeou selon Siméon-Prosper Hardy et son "Journal d'événements tels qu'ils parviennent à ma connoissance"

Bégin, Jean-François (2007). « Le "coup d'état" Maupeou selon Siméon-Prosper Hardy et son "Journal d'événements tels qu'ils parviennent à ma connoissance" » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
4016Kb

Résumé

Dans le cadre de cette étude, on a cherché à comprendre les liens existant entre le politique, le religieux et la sacralité du pouvoir royal à la fin du règne de Louis XV. On a voulu comprendre le jansénisme parlementaire en faisant l'analyse de ses composantes jansénistes et parlementaires. De cette manière, on a voulu être en mesure de déterminer la relation des deux composantes, aux yeux du public, dans le contexte de la controverse soulevée par l'exil et le remplacement de l'ancien Parlement de Paris. Pour ce faire, on a utilisé comme source les rubriques couvrant la période du « Coup d'État » à l'intérieur de la chronique Mes loisirs, ou Journal d'événemens tels qu'ils parviennent à ma connoissance. Rédigée entre 1753 et 1789 par le libraire parisien Siméon-Prosper Hardy (1729-1806). Janséniste convaincu et partisan des anciens parlements, Hardy y livra autant son opinion que celle de la population parisienne, on peut ainsi y connaître les diverses tendances. La recherche et la rédaction qui ont mené à cette étude ont été effectuées à partir de l'hypothèse de travail selon laquelle, si la religion tient une place importante chez Hardy, l'identité du Parlement et de la pensée janséniste parlementaire serait malgré tout largement politique aux yeux du libraire parisien. Afin de confirmer ou d'infirmer cette hypothèse, on a eu recours à une analyse sémantique des rubriques de la chronique de Hardy, analyse qui ne s'attarde pas uniquement au contenu des rubriques. En effet, elle comprend également la comparaison de celles d'après les critères des mots clés utiIisés ( « Chancelier », « Jansénisme », « Maupeou », « Parlement » et « Sacrement ») et des dix différentes catégories servant à qualifier les rubriques. L'analyse des rubriques de la chronique de Hardy allant de 1770 à 1774 montre une nette domination du fait politique, celui-ci étant principalement analysé sous la perspective des anciens parlements exilés. Le jansénisme de Hardy est également présent dans plusieurs de ses rubriques mais dans une moindre mesure. On en arrive ainsi à la conclusion que le courant religieux janséniste et l'idéologie politique parlementaire ont été envisagés par Hardy comme étant deux domaines distincts l'un de l'autre. Une séparation où chacun des deux composantes pouvaient cependant s'influencer mutuellement mais où l'un n'était pas censé intervenir directement au nom de l'autre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Jansénisme, Parlement, Paris, Opinion publique, XVIIIe siècle, Littérature de témoignage.

Type de document : Mémoire accepté
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés : Hardy Siméon-Prosper 1729-1806, France Parlement de Paris, 18e siècle, Jansénisme, Opinion publique, Politique, Religion
Unité d'appartenance : Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Code ID : 3266
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 12 août 2010 11:22
Dernière modification : 02 déc. 2010 14:36

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...