Prolégomènes à une critique du génie logiciel - Partie III Interfaces

Maffezzini, Ivan; Premiana, Alice et Ventimiglia, Bernardo (2004). « Prolégomènes à une critique du génie logiciel - Partie III Interfaces ». Génie logiciel(70), pp. 2-16.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (559kB)

Résumé

Le présent article est le troisième d’une série de quatre où nous tâchons de montrer que le génie logiciel (GL) ne peut aspirer à devenir l’un des centres – robustes – des activités d’automatisation que si les branches hypertrophiées par les vicissitudes historiques et les conflits économiques sont élaguées. Dans le premier article, nous avons « arbitrairement » fixé les principes qui soutiennent notre démarche. Dans le deuxième, nous avons essayé de mettre en évidence un certain manque dans le domaine de la qualité et des mesures logicielles. Dans cet article, nous considérerons l’automatisation du point de vue des interfaces, en particulier du point de vue des connaissances dont on a besoin pour les spécifier. Après avoir proposé une classification, nous analyserons en détail les interfaces machine-machine en nous appuyant sur des exemples d’interfaces normalisées. Suivra une analyse des interfaces personne-machine, personne-personne et machine-nature. Trois principes très généraux sont introduits pour compléter ceux du premier article. Cet article ne veut rien démontrer mais seulement montrer qu’il existe peut-être d’autres voies que celles qui sont actuellement suivies par la majorité pour cerner le génie logiciel

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: Génie logiciel, Interfaces
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département d'informatique
Déposé par: Ivan Maffezzini
Date de dépôt: 10 juill. 2007
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:03
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/336

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...