UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Comparaison entre trois modèles structurels d'évaluation d'options : théorie et étude empirique exploratoire

Comparaison entre trois modèles structurels d'évaluation d'options : théorie et étude empirique exploratoire

El Ibrami, Hassan (2010). « Comparaison entre trois modèles structurels d'évaluation d'options : théorie et étude empirique exploratoire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
10Mb

Résumé

L'objectif de cette recherche est de comparer la capacité de trois modèles d'évaluation à estimer la valeur de l'avoir des actionnaires d'une compagnie ainsi que celle d'une option d'achat écrite sur cet avoir. Les modèles que nous comparons sont celui de H. Leland. (1994), celui de R. Goldstein, Ju. N., Leland. H. (2001) et celui de S. Sarkar et Zapatero. F. (2003). Le premier modèle part de la valeur aux livres des actifs comme variable d'état qui suit un processus log-normal, alors que les deux autres modèles considèrent comme variable d'état, le bénéfice avant impôt et intérêts. Toutefois, cette variable d'état suit un processus log-normal dans le cas du modèle de R. Goldstein, Ju. N., Leland. H. (2001). Dans le cas du modèle de S. Sarkar et Zapatero. F. (2003), elle suit un processus de retour à la moyenne. Afin d'effectuer cette comparaison, nous dérivons les équations différentielles stochastiques et ordinaires du sous-jacent et de l'option d'achat en vue d'en déterminer les expressions respectives des titres contingents et ce, pour les trois modèles sujets de notre comparaison. Ceci nous permet d'évaluer, à l'aide de nos trois modèles, la valeur de l'avoir des actionnaires et des options d'achat pour les compagnies formant notre échantillon. Ce dernier se compose de 26 compagnies listées à l'indice TSX60 que nous évaluons aux dates respectives de leurs états financiers de 2006 et de 2002, au moyen de ces mêmes modèles. Au cours de cette recherche, nous analysons également les points de divergence et de convergence entre les trois modèles. Les résultats théoriques montrent que le modèle de R. Goldstein, Ju. N. et Leland. H. (2001) et celui de H. Leland(1994) constituent des cas particuliers du modèle de retour à la moyenne de S. Sarkar et Zapatero. F, (2003). L'analyse montre également que la convergence entre les trois modèles peut être établie sous certaines conditions. Les résultats empiriques montrent que les trois modèles permettent d'évaluer correctement l'avoir des actionnaires ainsi que les options d'achat écrites sur cet avoir, avec une assez forte précision. À cet effet, nous effectuons une comparaison entre les résultats obtenus à l'aide des trois modèles et l'évaluation boursière et constatons que ces résultats sont très proches les uns des autres. Toutefois, le modèle de Sarkar et Zapatero offre, en général, une meilleure précision à ce niveau en offrant les résultats les plus proches de l'évaluation boursière. ______________________________________________________________________________

Type de document : Thèse ou essai doctoral accepté
Directeur de thèse : Khoury, Nabil
État du document : Non publié
Informations complémentaires : La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Mots-clés : Valeur de l'actif, Modèle d'évaluation du prix de l'option, Option d'achat
Unité d'appartenance : École des sciences de la gestion
Code ID : 3586
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 13 déc. 2010 08:56
Dernière modification : 13 déc. 2010 08:56

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...