Au coeur du dispositif embedding : la surveillance des journalistes intégrés lors de la guerre en Irak

Bizimana, Aimé-Jules (2010). « Au coeur du dispositif embedding : la surveillance des journalistes intégrés lors de la guerre en Irak » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

La présente thèse porte sur les relations militaires-journalistes dans le cadre du programme médiatique embedding mis en place par le Pentagone au début de la guerre en Irak en 2003. Dans le débat très large de la couverture médiatique en temps de guerre, la question du statut accordé aux journalistes couvrant les opérations militaires s'est posée naturellement. Avec la promesse d'innovation, l'annonce du Pentagone d'intégrer des centaines de journalistes dans les unités combattantes en Irak a retenu l'attention des médias et des observateurs. L'étude rend d'abord compte de l'histoire des relations militaires-journalistes à travers les guerres de l'armée américaine: des premiers correspondants de la guerre du Mexique (1846-1848) à ceux de la guerre en Afghanistan (2001) en passant entre autres par les deux guerres mondiales, la guerre du Vietnam et la guerre du Golfe. Les évolutions marquantes sont soulignées dans des contextes singuliers à l'aune, entre autres, de l'essor des technologies du reportage de guerre. Défini notamment par Foucault (2001), Deleuze (2003) et Agamben (2007), le concept de dispositif est le fil conducteur du cadre conceptuel. L'étude emprunte largement à l'approche foucaldienne sur les mécanismes de surveillance de la modernité que sont l'appareil disciplinaire et le panoptisme (Surveiller et punir, 1975). Le cadre conceptuel s'intéresse également au passage de la «société disciplinaire» à la «société de contrôle» avec l'émergence d'un mécanisme de surveillance marqué par le contrôle ouvert, continu et flexible (Mattelart, 2007; Deleuze, 2003; Hardt, 1998; Hardt et Negri, 2000). Le but de cette recherche est de comprendre et d'expliquer le mode de fonctionnement du dispositif de contrôle de l'information mis en place lors de la guerre en Irak à partir de 2003 et particulièrement les relations entre les correspondants des médias et les militaires dans la zone des opérations. Pour interroger ce cadre, la question centrale suivante est posée: Comment le processus d'embedding médiatique durant la guerre en Irak opère-t-il comme un dispositif de surveillance des journalistes? L'hypothèse de recherche postule que le mode opératoire du dispositif embedding est basé sur un appareil de gestion médiatique qui comporte des caractéristiques à la fois d'une technologie disciplinaire et d'une technologie de contrôle. Le dispositif de contrôle opère dans un espace précis où les mouvements, les conduites et les communications des journalistes sont surveillés. Pour étudier en profondeur le phénomène de l'intégration journalistique, l'étude de cas a été retenue comme stratégie de recherche. L'étude repose sur des entrevues semi-dirigées avec trente-et-un journalistes qui ont couvert la guerre dans le programme embedding et sept officiers de l'armée américaine qui ont servi en Irak. Vingt-huit participants journalistes sont Américains et quatre sont étrangers (Canada, France, Égypte). L'analyse s'appuie également sur des documents officiels comme les règles de base (Ground Rules) et les formulaires électroniques d'accréditation. L'analyse du dispositif embedding révèle un dispositif hybride à la fois technologie disciplinaire et technologie de contrôle. L'embedding est un dispositif complexe de répartitions spatiales, de dispositions institutionnelles, de rapports de force entre militaires et journalistes. Le principe disciplinaire est basé sur un espace opérationnel délimité et quadrillé où l'accréditation et la circulation sont codifiées. L'embedding comme technologie de contrôle est un dispositif informationnel articulé à la fois sur la communication médiatique et sur la surveillance militaire relevant du temps réel. L'intégration journalistique dans la zone des opérations militaires est dans un régime de visibilité permanente qui repose sur des bases de données et des réseaux satellitaires. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : embedding, embedded, intégration, intégré, relations militaires-journalistes, journalisme, information, armée, guerre, dispositif, discipline, panoptique, société de contrôle, surveillance.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Tremblay, Gaétan
Mots-clés ou Sujets: Journaliste intégré aux forces armées, Guerre d'Irak (2003), Surveillance, Journaliste, Militaire, Relation
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 20 janv. 2011 20:46
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:17
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3654

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...