L'atlantisme de l'Europe centrale et orientale comme exemple de quête d'une alliance : le cas de la Pologne

Sadat, Arezki (2010). « L'atlantisme de l'Europe centrale et orientale comme exemple de quête d'une alliance : le cas de la Pologne » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La Pologne, un ancien membre du Pacte de Varsovie, est aujourd'hui considérée comme le plus pro-américain en Europe centrale et orientale. Ses dirigeants mettent de l'avant l'attachement de leur pays aux liens transatlantiques, même si leurs déclarations rencontrent souvent la désapprobation des autres membres de l'Union européenne, notamment la France et l'Allemagne. Les relations privilégiées entre Varsovie et Washington sous-entendent l'existence d'une alliance telle que définie par les théoriciens des relations internationales. Pour les Polonais, le concept de « nouvelle Europe » n'a pas forcément une connotation dépréciative. Il est évident que la primauté de la sécurité est une caractéristique essentielle de la politique étrangère de la Pologne. En outre, Varsovie ambitionne de jouer un rôle beaucoup plus important en Europe, d'où son acharnement à faire de sa politique orientale une stratégie européenne, dans laquelle la dimension orientale occupe une place de choix. Afin de comprendre les motivations des dirigeants polonais, ce mémoire revient sur les grandes lignes de la politique orientale telle qu'énoncées, il y a plusieurs décennies, par les deux intellectuels polonais, Jerzy Giedroyc et Juliusz Mieroszewski, soucieux d'éviter à leur pays les tragiques expériences du passé. L'action des différents gouvernements qui se sont succédé à Varsovie après 1989 est soumise à une critique. Ainsi, les rapports de la Pologne avec ses voisins et ses efforts pour l'installation du système de défense antimissile sont analysés. Deux autres aspects de la politique polonaise complètent cette étude, en l'occurrence les missions militaires à l'étranger et les tentatives d'assurer une indépendance à l'égard des approvisionnements en gaz russe. Dans le présent mémoire, un cadre réaliste classique sert à expliquer les orientations de la politique étrangère de la Pologne. Deux concepts majeurs rattachés à cette école, à savoir l'équilibre des puissances et la culture stratégique, facilitent la compréhension des questions étudiées. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Pologne, sécurité, politique orientale, Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, Relations internationales.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Roussel, Stéphane
Mots-clés: Organisation du traité de l'Atlantique Nord, Politique étrangère, Relations internationales, Sécurité nationale, Europe centrale, Europe de l'Est, Pologne
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 févr. 2011 18:43
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:17
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3689

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...