La censure cinématographique aux États-Unis : un système de répression ou pouvoir de normalisation? : le cas de la guerre au terrorisme et de la guerre en Irak : Hollywood et le cinéma américain des années Bush

Bergeron, Francis (2011). « La censure cinématographique aux États-Unis : un système de répression ou pouvoir de normalisation? : le cas de la guerre au terrorisme et de la guerre en Irak : Hollywood et le cinéma américain des années Bush » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Nous essayons dans ce mémoire de déterminer comment s'articule le système de censure cinématographique aux États-Unis. À partir d'un sujet précis analysé sur une période de temps donnée, nous tentons d'établir une formation discursive crédible capable de nous renseigner sur les modalités de la censure cinématographique dans un pays aux valeurs démocratiques comme les États-Unis. Est-ce que la censure se présente comme un grand système de répression ou n'est-elle pas davantage un pouvoir de normalisation des discours? Nous retenons comme sujet d'études le cas de la représentation au grand écran de la guerre en Irak et de la guerre au terrorisme à partir d'une série de films sortis pendant les deux mandats du Président W. Bush. Étant donné le caractère hautement politique et actuel de ce sujet, il nous semble pertinent de voir comment le cinéma traduit les questionnements et discours qui l'entourent. Contrairement aux précédents conflits comme la guerre du Vietnam, il est d'emblée possible d'affirmer que les cinéastes américains osent davantage mettre certaines réalités de cette guerre en images alors que le conflit n'est pas encore terminé. Le nombre exponentiel de films touchant de près ou de loin à cette question confirme notre intérêt pour celle-ci, le cinéma demeurant depuis sa création le miroir des valeurs culturelles américaines. Si nous avons retenu au final sept films pour fin d'analyse, il reste que ceux-ci représentent à notre avis le mieux les idées développées pour ce mémoire. Le travail est divisé en trois chapitres. Dans le premier nous tentons de déterminer comment fonctionne historiquement le système de censure cinématographique aux États-Unis, pour ensuite nous attarder sur le cinéma de sécurité nationale qui demeure un créneau populaire depuis la Guerre Froide jusqu'à la chasse aux terroristes. Dans le second nous analysons deux films qui portent sur une thématique très en vogue ces dernières années, à savoir les réalités qui habitent le soldat lorsqu'il rentre au pays après un séjour en Irak ou en Afghanistan. Le dernier chapitre s'attarde au film Redacted de Brian De Palma qui soulève les nombreux cas de censure par le marché cinématographique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : censure, cinéma, discours, normalisation, Irak, terrorisme, Hollywood, sécurité, torture.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Olivier, Lawrence
Mots-clés ou Sujets: Analyse du discours, Antiterrorisme, Censure, Cinéma, Film de guerre, Guerre d'Irak (2003), Hollywood (Calif.), États-Unis
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 19 avr. 2011 19:57
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3835

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...