Sociologie historique internationale de l'impérialisme : le cas de l'Empire britannique dans la province de Québec et en Acadie

Lavallée, Louis-Philippe (2011). « Sociologie historique internationale de l'impérialisme : le cas de l'Empire britannique dans la province de Québec et en Acadie » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Au carrefour de « deux solitudes », la sociologie et l'histoire, ce mémoire vise à interroger les clés interprétatives déployées par les sociologues et historiens de l'impérialisme afin d'expliquer les changements et continuités caractérisant l'expansion de l'Empire britannique dans le contexte des rivalités interimpérialistes pour la colonisation et l'exploitation du Nouveau-Monde. Partant de la question des causes de l'expansion outre-mer des empires européens au début de l'ère moderne, nous cherchons à offrir un regard nouveau sur l'histoire coloniale du Canada avant la Confédération en replaçant cette dernière dans le contexte plus large du Monde Atlantique britannique. Sous les concepts « d'Empire informel », « d'impérialisme de libre-échange », de « nouvel impérialisme », plusieurs ont questionné la nature de l'Empire britannique. Quelle était sa spécificité? Quelles forces sociales et historiques se trouvaient à l'origine de son expansion? La démarche de ce mémoire s'appuie sur un certain nombre de clarifications conceptuelles et analytiques développées par le marxisme politique sur l'impérialisme, le colonialisme et le capitalisme. Depuis Brenner, le marxisme politique a développé la méthode du matérialisme historique dans une volonté de rompre avec les modèles marxistes orthodoxes-structuralistes et de renouer avec la recherche socio-historique. C'est à partir de ce cadre théorique que nous allons analyser la dynamique expansionniste de l'impérialisme britannique dans ses textures territoriales particulières lors de la Conquête du Québec et de l'Acadie. Ce mémoire met l'accent sur la dynamique géopolitique d'accumulation territoriale constitutive de l'expansion de l'Empire britannique lors de la guerre de la Conquête. Cette forme extensive d'accumulation territoriale démontre le caractère inégal et combiné de l'impérialisme britannique, lequel trouve son impulsion dans la dynamique inédite du capitalisme agraire et du développement de l'impérialisme capitaliste de même que dans la logique non capitaliste des rivalités interdynastiques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Sociologie historique, empire britannique, impérialisme, colonialisme, capitalisme, Québec, Acadie, développement, gouvernance, propriété, souveraineté.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Dufour, Guillaume
Mots-clés ou Sujets: Aspect sociologique, Capitalisme, Colonialisme, Colonie britannique, Expansion territoriale, Géopolitique, Guerre de la Conquête (1755-1763), Histoire, Impérialisme, Acadie, Grande-Bretagne, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 19 avr. 2011 19:35
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3856

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...