L'instinct à l'oeuvre

Cloutier, Sébastien (2011). « L'instinct à l'oeuvre » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en philosophie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Dans ce travail, je propose une transition des théories de l'art relationnelles de Danto et Zangwill vers une conception évolutionniste et esthétique de l'art. Je souligne l'importance de conserver le point fort de ces théories relationnelles, soit leur prise en compte de l'intentionnalité. Il faudrait cependant naturaliser cette notion. Partant de la théorie de Danto, j'expose sa conception, fondée sur le cas des paires d'objets indiscernables. Ceux-ci remettent l'importance de l'esthétique en question en théorie de l'art. Parce que deux objets perceptuellement identiques peuvent avoir des statuts radicalement différents, il semblerait que les propriétés esthétiques ne jouent pas de rôle de premier plan en art. Danto propose que l'intentionnalité, le fait d'avoir un propos, constitue l'élément distinct de l'art. Cependant, sa théorie repose sur la notion d'identification artistique, elle-même tributaire d'une conception du fonctionnement des processus neuronaux que je rejette. Poursuivant ma critique de Danto, j'aborde Nick Zangwill, qui accepte l'intentionnalité comme essence de l'art, mais critique le rôle joué par le public, un autre point déterminant dans la théorie de Danto. Zangwill souhaite développer une théorie esthétique de l'art centrée sur l'aperçu esthétique et l'autonomie de l'artiste vis-à-vis des influences extérieures. Cependant, cette autonomie repose sur un argument de principe dont il ne fournit pas de preuves empiriques, et qui demeure vulnérable vis-à-vis un certain type d'argument sociologique émis par Fowler. De plus, des difficultés surviennent lorsque l'on tente de spécifier les motivations qui poussent à l'activité artistique dans les théories conceptuelles de Danto et Zangwill. J'explore par la suite un certain nombre d'autres critiques émises par Margolis à l'endroit de Danto. Je plaide en faveur de la naturalisation de plusieurs concepts importants pour la théorie de l'art, dont la notion d'identification. Je soutiens qu'une approche évolutionniste aurait l'avantage d'offrir des pistes de solutions quant à l'intérêt que nous prenons à l'activité artistique, en rapportant celle-ci à nos conditions d'existence. Je propose enfin la notion d'instinct esthétique, afin de prendre en compte de nombreux aspects liés à l'évolution de la perception et qui n'étaient pas suffisamment explicités dans les théories évolutionnistes de Miller ou de Wilson. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Danto, Zangwill, intentionnalité, esthétique, évolution

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Faucher, Luc
Mots-clés ou Sujets: Danto Arthur Coleman 1924-, Zangwill Nick, Esthétique, Évolution, Intentionnalité, Théorie évolutionniste
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de philosophie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 19 avr. 2011 19:31
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3859

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...