Comment la communication peut-elle servir d'interface au développement du Mali? : exemple des capsules de télékotèba

Coulibaly, Nyeli (2010). « Comment la communication peut-elle servir d'interface au développement du Mali? : exemple des capsules de télékotèba » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La communication est indissociablement liée à la culture puisque chaque peuple se définit à travers sa culture, mais également à travers ses moyens de communication. Le Mali plus particulièrement est un pays de l'Afrique de l'Ouest réputé pour sa richesse culturelle, mais aussi pour ses canaux de communication traditionnels qui, malgré un monde enclin à la mondialisation, demeurent toujours prédominants. Alors que partout sur la planète l'on tente de se mettre au diapason des outils modernes de communication, une jeune agence de communication basée au Mali, BlonBa, utilise les modèles traditionnels de communication pour faire passer des messages de développement très actuels. Le théâtre kotèba, théâtre traditionnel qui existe depuis de nombreuses années et qui a accompagné les Maliens et forgé leur histoire, est repris et adapté au goût du jour moderne. Après un mandat de campagne d'information pour le MATCL, Ministère de l'Administration territoriale et des collectivités locales du Mali, BlonBa a créé une émission télévisuelle et radiophonique intitulée « À nous la citoyenneté », qui reprend la tradition du kotèba et diffuse un message de développement et un message d'éducation à la citoyenneté. Cette étude essaie de comprendre les impacts de cet outil de communication chez les récepteurs maliens du télékotèba. Elle suit l'évolution des théories de la communication, de la culture et du développement, plus particulièrement le développement endogène. L'utilisation d'un moyen de communication endogène est-il favorable à la réception du message de développement? Notre étude introduit une réflexion sur l'analyse possible des effets de la réception d'un message : acquisition de connaissances, changement d'attitudes et de comportement. Cette piste est privilégiée en raison de la difficulté à étudier les effets de la communication. Nos résultats se redirigeront vers les quatre grandes stratégies de communication qui ont contribué au succès de cette campagne d'éducation à la citoyenneté. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Développement, Mali, Théâtre kotèba, Communication endogène, Réception active, Éducation à la citoyenneté

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés ou Sujets: Éducation civique, Communication, Théâtre (Spectacle), Impact, Message, Théorie de l'information, Changement d'attitude, Modification du comportement, Développement, Mali
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 mai 2011 13:43
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3866

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...