Évolution du fonctionnement intrapsychique et intersubjectif d'un enfant psychotique après une année de psychothérapie psychanalytique

Levert, Marie Josée (2011). « Évolution du fonctionnement intrapsychique et intersubjectif d'un enfant psychotique après une année de psychothérapie psychanalytique » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Alors que la plupart des enfants grandissent harmonieusement, plusieurs autres souffrent à un moment ou à un autre de leur développement d'un problème de santé mentale qui affecte non seulement leur sentiment subjectif de bien-être, mais aussi leurs relations et leur adaptation sociale. Selon les plus récentes données scientifiques, ces difficultés ne disparaitraient pas avec le temps et auraient plutôt tendance à se consolider voire à s'aggraver. Dans la plupart des pays développés, ces enfants ont heureusement accès à des psychothérapies qui se révèlent être globalement efficaces et rentables. Cependant, certains modèles psychothérapeutiques demeurent peu étudiés empiriquement, notamment la psychanalyse. Cet état de fait s'explique surtout en raison de la difficulté à traduire les effets de la psychanalyse dans des méthodes de recherche systématisées qui demeurent cohérentes avec ses fondements épistémologiques. La présente étude vise à évaluer les changements intrapsychiques et intersubjectifs qui surviennent à court terme chez un enfant ayant une organisation psychique psychotique suivi en psychothérapie psychanalytique. Une réflexion critique sur les enjeux conceptuels et méthodologiques liés à la recherche sur la psychanalyse a mené au développement d'un devis de recherche d'étude de cas unique, sous-tendu par une méthode qualitative, multidimensionnelle et associative de collecte et d'analyse de données. L'objet d'étude y est abordé selon différentes perspectives : épreuves projectives avec l'enfant, entretiens individuels et semi-directifs avec la mère et la thérapeute de l'enfant. La recherche procède avec une double évaluation, à 15 mois d'intervalle, et chacun des temps de l'évaluation est constitué de deux rencontres avec l'enfant, deux rencontres avec la mère et d'un entretien avec la thérapeute de l'enfant. La collecte et l'analyse des données reposent sur une méthode associative-séquentielle. Globalement, les résultats montrent qu'en un peu plus d'une année, des changements remarquables sont survenus dans le fonctionnement intrapsychique et intersubjectif de l'enfant et de sa mère. D'abord, la dépendance pathologique de l'enfant envers l'objet primaire, soutenue par le besoin symbiotique de la mère, s'est rapprochée de la dépendance normale de tout enfant envers ses parents. De plus, les résultats montrent le développement d'une meilleure capacité de l'enfant à s'approprier et à contenir ses mouvements pulsionnels et ses angoisses, alors que la capacité du Moi à contenir les excitations internes et externes était initialement défaillante chez lui. Dans la dyade, ces changements sont survenus en interrelation avec l'apparition d'une meilleure capacité de la mère à aider son enfant à contenir ses pulsions et ses angoisses. Le modèle proposé par Winnicott, notamment les phénomènes du trouvé-créé et du détruit-trouvé, et le concept d'objet facilitateur développé par Brunet permettent de mieux comprendre les changements observés et la contribution de la psychothérapie à ces changements. En retour, les résultats de cette étude permettent d'enrichir la théorie psychanalytique quant au rôle de l'objet réel dans le développement de l'autonomie psychique de l'enfant. Enfin, cette étude démontre la pertinence de développer des alternatives méthodologiques respectueuses de la réalité clinique et cohérentes avec les fondements épistémologiques de la science psychanalytique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : recherche évaluative, étude de cas, dyade mère-enfant, évolution, psychothérapie psychanalytique, intrapsychique, intersubjectivité, épreuves projectives, dépendance, capacité de contenance.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Brunet, Louis
Mots-clés ou Sujets: Changement (Psychologie), Enfant, Évaluation psychologique, Intersubjectivité, Intrapsychique, Psychanalyse, Psychothérapie de l'enfant, Psychotique, Recherche évaluative, Relation mère-enfant
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 mai 2011 12:47
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/3906

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...