Nature-based tourist behavior and the conservation of natural resources : the case of Itacare in the Brazilian Atlantic forest

De Marino Fernandes, Larissa (2011). « Nature-based tourist behavior and the conservation of natural resources : the case of Itacare in the Brazilian Atlantic forest » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Le tourisme en milieu naturel connaît aujourd'hui une montée spectaculaire. Cela engendre une augmentation de la pression anthropique sur des écosystèmes fragiles. Le secteur du tourisme en milieu naturel a développé des stratégies pour gérer l'industrie du tourisme, les sites touristiques ainsi que les visiteurs. Cependant, on observe toujours des impacts écologiques négatifs causés par des comportements indésirables commis par les touristes lors d'activités et excursions touristiques. Ces impacts se produisent parce que le secteur du tourisme en milieu naturel possède peu de connaissances sur les comportements des touristes de nature. La majorité des études sur les comportements des touristes se concentrent sur la satisfaction du client et la commercialisation des destinations et peu sur la conservation des ressources naturelles des sites visités. Ce constat nous a menés à questionner la relation entre les comportements des touristes de nature et la conservation des ressources naturelles des sites visités. Par le biais d'une étude de cas conduite au village d'Itacaré, dans la forêt atlantique brésilienne, nous avons identifié deux grandes lignes pour répondre à notre questionnement : la relation que les touristes établissent avec les ressources naturelles des sites visités et la relation que les représentants du secteur du tourisme en milieux naturels établissent avec les ressources naturelles des sites où ils opèrent. Les touristes sont attirés par les milieux naturels pour vivre des expériences qui leur permettent de satisfaire leurs désirs personnels de divertissement. Certaines déficiences dans le degré d'encadrement peuvent aussi contribuer au manque de respect accordé à la conservation des environnements visités. Les visiteurs sont ainsi plus susceptibles de commettre des actions indésirables lors d'activités et excursions touristiques afin de satisfaire leurs désirs et leurs attentes. Afin de contrer et influencer les comportements des touristes de nature, le secteur du tourisme en milieu naturel doit établir une relation symbiotique entre le tourisme et l'environnement. Des activités et excursions touristiques orientées vers la communion entre les touristes et les ressources naturelles des sites visités doivent être favorisées pour que le tourisme en milieu naturel contribue au développement durable de la planète. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : tourisme, milieu naturel, tourisme de nature, comportement des touristes, conservation des ressources naturelles, impacts écologiques.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Grenier, Alain
Mots-clés ou Sujets: Comportement du consommateur, Conservation des ressources naturelles, Impact environnemental, Milieu naturel, Relation homme-nature, Tourisme de nature, Touriste
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 sept. 2011 13:16
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:19
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4025

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...