Gouvernance du secteur minier et enjeux de cohérence dans la politique étrangère canadienne concernant des pays en situation de conflit et de post-conflit en Amérique latine

Grégoire, Étienne (2011). « Gouvernance du secteur minier et enjeux de cohérence dans la politique étrangère canadienne concernant des pays en situation de conflit et de post-conflit en Amérique latine » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

L'économie politique du secteur minier est de plus en plus marquée par l'occurrence de conflits entre des communautés de pays du Sud et des compagnies minières originaires du Nord. Par ailleurs, les investissements miniers provenant du Canada vers les pays d'Amérique latine ont connu récemment une augmentation marquée, plaçant le secteur minier au centre des relations entre le Canada et le reste de l'hémisphère. Ce mémoire évalue l'impact des stratégies du gouvernement canadien pour promouvoir l'investissement minier dans deux pays d'Amérique latine en situation de conflit (Colombie) et de post-conflit (Guatemala) sur la politique étrangère canadienne. Nous concluons que ces stratégies posent des problèmes de cohérence avec les activités de promotion et de protection des droits de la personne, de résolution du conflit armé colombien et de transition démocratique au Guatemala. En utilisant une approche théorique basée sur l'économie politique hétérodoxe et l'école du pluralisme juridique, ce mémoire contribue à poser les jalons d'une économie politique du secteur minier qui permette de rendre compte de la responsabilité d'acteurs peu visibles, à l'heure actuelle, dans la littérature. En effet, des problèmes de gouvernance dans les pays récipiendaires d'investissements directs étrangers sont souvent identifiés comme la cause principale des retombées négatives de ces investissements; on a en outre attiré l'attention sur les enjeux de régulation et de sanction des compagnies transnationales. Nos études de cas, cependant, suggèrent qu'il est également important de considérer le rôle d'autres acteurs, comme le Canada, qui exercent une influence sur la structure des rapports de force et contribuent ainsi à déterminer en partie les options qui sont offertes aux acteurs et la marge de manœuvre dont ils disposent. Ce mémoire contribue ainsi aux débats en cours sur le mode de gouvernance du secteur minier global. Nous suggérons notamment que la notion de cohérence doit se traduire en une opportunité de soumettre la formulation de la politique étrangère à un degré plus élevé de contrôle démocratique - un processus dont les effets dépassent de loin la seule question de l'activité minière. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : activité minière, Guatemala, Colombie, politique étrangère (Canada).

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Campbell, Bonnie
Mots-clés ou Sujets: Gouvernance, Industrie minière, Investissement direct étranger, Pays ravagé par la guerre, Politique étrangère, Relations Nord-Sud, Amérique latine, Canada, Colombie, Guatemala
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 sept. 2011 13:52
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:19
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4069

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...