UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  La valeur référentielle des oeuvres photographiques d'Andreas Gursky : la mise à distance du réel et la représentation intelligible du monde

La valeur référentielle des oeuvres photographiques d'Andreas Gursky : la mise à distance du réel et la représentation intelligible du monde

Valcourt, François (2011). « La valeur référentielle des oeuvres photographiques d'Andreas Gursky : la mise à distance du réel et la représentation intelligible du monde » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
2794Kb

Résumé

En Allemagne, la Kunstakademie de Düsseldorf est le lieu où la photographie documentaire est légitimée comme pratique artistique durant les années 1980. Dans la classe de Bernd et Hilla Becher, des étudiants tels Thomas Struth, Thomas Ruff et Andreas Gursky y apprennent les principes fondateurs de la Nouvelle Objectivité. Ce mémoire portera plus particulièrement sur le travail d'Andreas Gursky. Nous expliquerons de quelles façons l'artiste détourne les stratégies figuratives et procédurales associées à la photographie documentaire afin de construire une représentation structurée et détaillée du monde. L'étude de son travail nous conduira ainsi à réfuter la notion d'objectivité pour analyser l'image photographique à partir de son intelligibilité, de sa lisibilité et de son autonomie formelle. Dans les œuvres d'Andreas Gursky, les problèmes associés à l'émergence de la mondialisation y sont évoqués de façon générique. L'organisation spatiale des espaces photographiés se traduit par des arrangements compositionnels rigoureusement structurés. La précision focale attribuée à chaque motif permet enfin de scruter les sujets représentés dans les moindres détails. Nous exposerons les principales stratégies employées par l'artiste qui favorisent ces différents modes de lecture. L'emprunt de registres thématiques traités par les médias de masse, l'attention portée à l'autonomie plastique de ses œuvres comme la recomposition numérique de celles-ci seront étudiés. Notre discussion consistera ainsi à comprendre la valeur référentielle des photographies d'Andreas Gursky en dehors d'un rapport dichotomique entre les notions d'objectivité et de subjectivité. Considérant que les enjeux sociaux culturels ne peuvent être représentés directement, nous démontrerons que sa démarche esthétique et conceptuelle nécessite un travail de construction. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Andreas Gursky, photographie allemande, Kunstakademie de Düsseldorf, objectivité, esthétique documentaire.

Type de document : Mémoire accepté
Directeur de thèse : Lavoie, Vincent
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés : Gursky Andreas 1955-, Kunstakademie (Düsseldorf Allemagne), Esthétique, Objectivité, Photographie documentaire, Allemagne
Unité d'appartenance : Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Code ID : 4075
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 21 sept. 2011 08:10
Dernière modification : 21 sept. 2011 08:10

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...